Actualités

Vendredi soir, à Sainte-Suzanne, la réunion de travail de Maurice Gironcel s’est transformée en meeting enthousiaste

Témoignages.re / 13 décembre 2011

Réunion d’explication et d’organisation vendredi 9 décembre à la permanence de Maurice Gironcel, au 14 Avenue Pierre Mendès France (près du Collège Hippolyte Foucque.

Cette réunion s’est tenue en présence d’Elie Hoarau, Secrétaire général du PCR et Député européen. Quelque 300 personnes ont assisté à cette réunion de travail transformée en meeting.

Jacqueline Cazeau, au nom des démissionnaires tous présents, a expliqué les raisons de ces démissions : Permettre à la population de réparer l’injustice subie par Maurice Gironcel en votant en masse pour la liste qui en 2008 a remporté une très large victoire et en remettant Maurice Gironcel à la tête de la Mairie de Sainte-Suzanne ; ceci par fidélité à l’équipe et par respect de l’engagement pris en 2008 à ses côtés.
Solidarité, respect de l’engagement et de la parole donnée ont été les thèmes développés par Elie Hoarau dans son intervention.
La solidarité des communistes sera exprimée à Sainte-Suzanne à Maurice Gironcel comme elle s’exprime pour les autres dirigeants qui sont victimes de l’appareil judiciaire à La Possession, Saint-Paul, Saint Louis…
Le respect de l’engagement et de la parole donnée sont des principes fondamentaux pour les communistes. Le combat de Sainte-Suzanne sera le combat de tous les communistes de La Réunion pour que son dirigeant retrouve sa place au sein de la municipalité. La population aura ainsi réparé une injustice flagrante. Cette victoire de Sainte-Suzanne appelle d’autres victoires : Présidentielle, pour mettre un terme à la politique de Sarkozy,
Législatives, pour donner à l’Assemblée nationale une grande majorité de démocrates, et à La Réunion, des députés pour défendre nos projets.
Maurice Gironcel a rappelé les circonstances qui vont permettre la convocation de nouvelles élections :

- Vote de confiance de la population en 2008 pour la liste Ensemb’ pour un développement solidaire et durable conduite par Maurice Gironcel

- Victime d’une injustice, Maurice Gironcel, en accord avec la Section communiste de Sainte-Suzanne, confie le poste de maire à Yolande Pausé et fait élire Daniel Alamelou conseiller général.

- Maurice Gironcel retrouve son éligibilité et la majorité du Conseil municipal démissionne pour permettre à son leader de retrouver ses responsabilités à la Mairie de Sainte-Suzanne.

- Proposition est faite de reconduire dans son intégralité la liste victorieuse de 2008

- La population est appelée à réparer cette erreur judiciaire en donnant la victoire à cette même liste pour continuer le programme de développement solidaire et durable tant dans le domaine des loisirs (Stade en Eaux Vives), de construction de logements en panne actuellement ou de l’emploi.

La Section doit organiser dans tous les quartiers des réunions pour expliquer ce programme. Les intervenants ont été applaudis chaleureusement après leur prestation.


Intervention de Mme Suzanne Cazeau, adjointe au CCAS

La victoire ne fait aucun doute

« J’ai été élue sur la liste de Maurice en 1995. C’est mon 3ème mandat qui a commencé en 2008. Au cours de ce mandat, suite à des ennuis judiciaires, Maurice a dû démissionner. Nous, les élus, nous avons voté pour Mme Pausé pour assurer l’intérim.
Il était entendu qu’il reviendrait dès qu’il serait éligible. Nous avons tous pris alors l’engagement de démissionner à ce moment-là.
Comme tous mes collègues, j’ai donné ma parole et je la respecte.
Aujourd’hui, Maurice est devenu à nouveau éligible, volontairement, j’ai démissionné.
Je suis fidèle. Je tiens mes engagements. Je n’ai qu’une parole.
Malgré les difficultés qui semblent apparaître, je reste confiante et sereine, car la victoire ne fait aucun doute. Etant femme de terrain, je sais ce que pense la population. La population n’aime pas les gens qui trahissent ».


Kanalreunion.com