Actualités

Vers un grand rassemblement du PCR en octobre

Dans trois jours, le Conseil politique

Témoignages.re / 4 septembre 2013

Dans trois jours, le Parti communiste réunionnais tiendra son second Conseil politique. À l’ordre du jour des travaux de la direction du PCR, la préparation de l’arrivée de François Chérèque, chargé de mission du gouvernement dans la lutte contre la pauvreté. Les derniers chiffres de l’INSEE et de Pôle Emploi confirment la crise : 343.000 Réunionnais dans la grande pauvreté, et plus de 165.000 inscrits à Pôle emploi.


Deux mois après son 8e Congrès, le PCR tiendra samedi son deuxième Conseil politique. Lors de sa précédente réunion, l’instance de direction du parti avait travaillé à la mise en œuvre de plusieurs actions. À ce moment là, la suppression du RSTA suscitait une grande émotion à La Réunion. Pour répondre aux protestations, le ministre des Outre-mer avait annoncé la venue à partir de fin septembre de François Chérèque, envoyé spécial sur la lutte contre la pauvreté. Ce dernier doit rencontrer les organisations concernées pour échanger sur les déclinaisons possibles du plan de lutte contre la pauvreté pour la France.

Depuis son dernier Conseil politique, le PCR a organisé trois rassemblements au Port, à Saint-André et à Saint-Pierre. Ces meetings ont donné lieu à une campagne d’information. Des dizaines de milliers de tracts ont été distribués partout pour d’une part annoncer les réunions, et d’autre part exposer les propositions du PCR face à l’urgence sociale (voir encadré) .

Cela s’est accompagné de plusieurs rencontres avec les journalistes. Pour le PCR, il n’y a pas eu de vacances, et encore moins de rentrée. Car les pauvres attendent François Chérèque de pied ferme. L’heure n’est plus à l’affichage, mais à la solidarité avec les classes les plus démunies face à la crise.

Dans la perspective de la venue de l’ancien dirigeant de la CFDT, le PCR appelle les Réunionnais à se rencontrer afin de parler d’une même voix au représentant du gouvernement.

Ceci étant, le PCR continue à appliquer la feuille de route issue du 8e Congrès. Après les trois meetings du mois dernier, le Parti prévoit un grand rassemblement au mois d’octobre. Ce sera donc une des grandes questions à l’ordre du jour du prochain Conseil politique.

C’est pourquoi cette semaine, et notamment hier et aujourd’hui, des assemblées se sont tenues dans les Sections afin de préparer le mieux possible la réunion de samedi.

Dans la crise actuelle, la population a plus que jamais besoin d’un Parti à ses côtés. L’immédiat et le plus long terme sont en effet marqués par d’importants rendez-vous. À la fin du mois, ce sera le dernier versement du RSTA. Dans trois mois, ce sera peut être la fin du bonus COSPAR. L’année prochaine, l’Union européenne appliquera un nouveau règlement sucrier. Sur toutes ces questions qui touchent les habitants de 24 communes de La Réunion, le PCR a des propositions qui visent à rassembler.

Extrait du tract

Que demande le PCR dans l’immédiat ?

1- Maintenir le RSTA jusqu’au 31 décembre et ouvrir des négociations.

2- Valoriser les minimas sociaux et les petites retraites.

3- Embaucher immédiatement 5.000 emplois d’avenir dans 2 grands Services d’intérêt Public de proximité l’Aide à la Personne et l’Environnement. (SIPAPE).

4- Titulariser tout le personnel communal avant la fin du quinquennat avec l’accompagnement du gouvernement.

5- Pour traiter tous les autres problèmes de développement durable, le PCR réclame une Assemblée Réunionnaise et un Fonds d’Investissement Solidaire alimenté en autre par l’épargne des Réunionnais et notamment la sur - rémunération qui doit être épargnée et surtout pas supprimée.


Kanalreunion.com