Actualités

Vers un rassemblement le plus large

Saint-Paul 4 et 5

Cinthia Fontaine / 22 mars 2011

Après un premier tour à Saint-Paul plutôt en faveur des candidats de la municipalité et du PCR malgré le fort taux d’abstention, les candidats mettent au point la stratégie de cette dernière semaine. Comme l’avait annoncé l’accord entre le PCR et le PS, le désistement républicain jouera son office, offrant au candidat le mieux placé un réservoir de voix non négligeable.
Pour Jean-Claude Melin, candidat à Saint-Paul 5, le rassemblement le plus large se met en place pour le deuxième tour, avec le PS, et un rapprochement avec les écologistes. Ce seront donc les voix de Christophe Pomez (Verts Réunion), 602 électeurs, et celles de Jean-Marie Lasso, 821 voix, qui s’ajouteront aux voix de PCR (1.650). Pour rappel, c’est à 210 voix que s’est jouée la victoire au premier tour pour ce candidat de la majorité municipale. De plus Ibrahim Dindar a fait appel au désistement républicain de Rico Florian en faveur de Jean-Claude Melin, afin de conforter la majorité actuelle du Conseil général.
A Saint-Paul 5, les mauvaises habitudes ont la vie dure. Joseph Sinimalé, avec ses méthodes archaïques, achat de voix, distribution de contrats aidés, meeting où l’alcool et l’argent coulent à flot, a marqué une légère avance. Selon Christian Félicité, il a fait le plein de ses voix, ses voix achetées ne sont pas un reflet des électeurs du canton, mais bien le résultat de méthodes frauduleuses. « Nous allons continuer à aller à la rencontre des électeurs, dans les rues, au porte-à-porte, afin de mieux porter les enjeux de ces élections », précise Christian Félicité.
Ici aussi, le désistement républicain jouera son rôle et permettra de rassembler les candidats du PCR, du PS et les candidats verts.
Ce premier pas vers la victoire des forces du progrès se verra confirmer sans doute dès dimanche prochain.

CF


Kanalreunion.com