Actualités

Victoire des forces du progrès

Saint-Paul

Témoignages.re / 28 mars 2011

Trois des quatre candidats soutenus par la députée-maire Huguette Bello et le PCR à Saint-Paul sont élus. Cette victoire par les urnes, dont ils remercient leurs électeurs, est le fruit d’un travail d’équipe mené au sein de la municipalité depuis 15 mois.

« Notre victoire à Saint-Paul s’inscrit dans le succès incontestable des forces de gauche à La Réunion », c’est avec ces mots d’Huguette Bello que peut se résumer la victoire éclatante des candidats de la municipalité saint-pauloise. Sur Saint-Paul 3, Pascaline Chéreau-Némazine, militante communiste de longues dates et une des deux seules femmes élues de ce scrutin, obtient 55,92% des voix, devançant avec près de 1.000 voix Sandra Sinimalé (UMP). Sur Saint-Paul 1, Gérald Incana, avec 61,75% des voix, inflige une lourde défaite de plus à l’ancien maire UMP de la commune, Alain Bénard 38,25%. Sur Saint-Paul 5, Jean-Claude Melin remporte 55,57% des votes face à Yoland Velleyen, candidat UMP avec 44,43%. Seule ombre au tableau, les résultats du canton 4 où Christian Félicité récolte 33,95% contre les 66,05% de son opposant Joseph Sinimalé. « Les Réunionnais ont voulu non seulement sanctionner la politique du gouvernement de Nicolas Sarkozy, mais aussi exprimer la nécessité d’une politique résolument tournée à gauche », clame Huguette Bello devant les militants rassemblés devant la mairie.

Un succès pour tous les Saint-Paulois

« Nous allons pouvoir continuer le travail entamé sur la commune depuis 2008, avec une équipe confortée. Cette victoire va nous permettre de mutualiser les efforts pour rattraper le retard désastreux dans lequel les précédents conseillers généraux ont laissé ces cantons », explique Pascaline Chéreau-Némazine. Pour cette mère de famille, c’est un premier succès politique. Elle a su rassembler les voix de la gauche avec le Parti socialiste et les Verts.
« C’est une victoire des électeurs et électrices du canton », souligne Jean-Claude Melin, « des militantes et militants, et aussi d’une équipe qui a su travailler au développement de Saint-Paul ».
L’avance très large de Gérald Incana sur l’ancien maire Alain Bénard souligne ce choix massif pour une politique rempart contre l’action du gouvernement, d’une population qui ne croit plus les mensonges d’une droite qui communique plus qu’elle n’agit. « Nous sommes élus pour travailler dans l’intérêt général de la population en dehors des querelles partisanes », commente-t-il.

Une force de propositions

Cette semaine, le troisième tour des Cantonales se jouera jeudi. Les candidats de la municipalité se sont réunis hier soir pour se concerter. Mardi, les candidats communistes se réuniront au comité central. Les discussions restent ouvertes. Si Gérald Incana n’a « rien contre Nassimah Dindar », il travaillera dans l’engagement pris dans les éléments du programme pour lequel il a été élu. Pour Huguette Bello, « les électeurs ont donné une feuille de route claire aux élus. La lourde responsabilité revient à présent aux élus de donner une traduction, tout aussi limpide, de l’expression politique sortie des urnes ».

Texte et photos CF



Un message, un commentaire ?



Messages






  • pourquoi critiquer les verges ? il a beaucoup fait pour le port et la reunion .

    toute les millitants elus aujourdhuit et dans le passer ,c’est lui et son père qui ont défrichés les chemin pour nous ,svp ayez un peu de reconnaissance messieurs et mes dames .sans ce vieux lion comme vous l’appelez vous etiez rien ; vous qui critiquez demain quand vous serez vieux et vielle comme lui ,vous serez content qu’on vous insulte
    comme vous le faite. attention la roue tourne.
    pareil pour mr roland robert, les ecologies si jeune pourquoi tous ses gents de toutes l’ile
    pour un si vieux monsieur ;mais il vous a mis kao quand meme .
    attention les vieux garde toujour un petit secret pour les dernier moment .
    vous avez vues comment les vieux se réveil .

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com