Actualités

Visite d’une délégation chinoise

Ouverture de La Réunion sur le monde

Témoignages.re / 26 août 2013

Depuis samedi et jusqu’à mercredi, notre île accueille une délégation conduite par Wu Xilin, ministre conseiller économique et commercial près de l’Ambassade de Chine en France. Il est accompagné des représentants du CCPIT/CCOIC et de l’AECF, ainsi que de chefs d’entreprise (banque, énergies, hôtellerie, équipements du bâtiment).

Depuis samedi, une délégation d’acteurs économiques chinois est présente à La Réunion. Wu Xilin, ministre conseiller économique et commercial près de l’Ambassade Chine en France, conduit la délégation.

Après avoir visité plusieurs secteurs touristiques de l’Ouest, la délégation a rencontré hier l’association des commerçants de Wenzhou, puis l’ACCR et la Chambre économique Réunion-Chine.

Ce matin, elle sera reçue à la préfecture, puis au Conseil général et à la Région. Demain commencera par une séance de travail au siège de la CCIR, avant une visite du port l’après-midi. Le mercredi sera consacré à des échanges entre les entrepreneurs chinois et leurs homologues réunionnais.

Après la venue de plusieurs responsables politiques de haut rang, puis l’installation à La Réunion d’un Consulat de Chine, cette visite montre la volonté chinoise de travailler avec les Réunionnais. C’est un atout important, car, d’une part, la Chine est une des composantes de notre peuplement au même titre que l’Inde, l’Afrique, Madagascar ou l’Europe. D’autre part, la Chine est plus proche que l’Europe. Or, c’est avec ce dernier continent que les relations commerciales sont les plus importantes, c’est un héritage de l’exclusive coloniale.

Dans un monde en profond changement, il est important de ne pas perdre de vue que la Chine et l’Inde seront dans peu de temps respectivement première et troisième puissance économique mondiale. Et toutes les deux sont plus proches que l’Europe.

An plis ke sa

• Bureau du conseiller économique et commercial

Chargé des affaires économiques et commerciales bilatérales au sein de l’Ambassade de Chine en France, le Bureau du conseiller économique et commercial de l’Ambassade de Chine en France a pour mission de «  promouvoir activement le développement des relations économiques et commerciales sino-françaises et d’améliorer constamment la compréhension réciproque et renforcer la coopération mutuelle et bénéfique entre les industriels et commerçants des deux pays ».

Selon des statistiques chinoises, en 2011, la valeur des échanges sino-français a atteint 52,1 milliards de dollars américains, celle des exportations de la Chine vers la France a été de 30 milliards de dollars et les importations en provenance de la France de 22,1 milliards de dollars.

• CCPIT/CCOIC

Pour sa part, le Conseil chinois pour le Développement du commerce international/Chambre de commerce international de Chine a des relations de coopération étroites avec les milieux d’affaires de plus de 200 pays et régions, a signé des accords de coopération avec plus de 300 organisations étrangères partenaires, établi des Chambres de commerce communes avec un certain nombre de pays, représente la Chine dans de nombreuses organisations internationales, économiques et commerciales.

• AECF

L’AECF est la réunion des entreprises et organismes publics et privés chinois en France. Ses objectifs sont le renforcement du dialogue avec les organismes gouvernementaux français, le développement des coopérations avec le monde des entreprises industrielles et commerciales françaises, la protection des intérêts de ses membres, la réalisation d’un développement commun et de la réussite des deux côtés. L’AECF compte actuellement à peu près 50 membres officiels représentant plus de 2.670 employés, dont 2.300 français, et un investissement total de 1,3 milliard d’euros, répartis dans les domaines bancaire, aéronautique, du transport maritime, des télécommunications, du pétrole, du nucléaire, de la métallurgie, de l’habillement, de l’électroménager, des meubles, du mass média, du matériel constructif et du tourisme.
“Une enfance en exil”

Dans le cadre de la commémoration du cinquantenaire de l’exil forcé des pupilles réunionnaises en 1963 et 1982, “Une enfance en exil”, un film documentaire de William Cally, sera projeté le 13 septembre à 13h30 à la salle Félix Eboué* à Paris.

Les Réunionnais exilés dit « les Réunionnais de la Creuse »

Témoignages de départ :

Mylène Dambreville (partie en 1973)

- Moi, on ne m’a jamais dit : « Veux-tu aller en France »… on m’a dit : « Tu vas partir en France »

Jean-Pierre Gosse (parti à 13 ans)

- « Tu vas partir en France, ta maman a signé… ta maman est au courant… tous les ans, tu vas pouvoir revenir la voir »

Philippe Vitale (sociologue, Université de Marseille)

- Là, ici… il n’y a pas d’accord de ces enfants, de ces adolescents.

Jean-Philippe Jean-Marie

- « Une fois qu’ils ont fait ça… nous étions un statut : Pupille de l’Etat »

Michel Debré (homme politique, élu en 1963, député et responsable de l’île de la Réunion)

- « Je me suis fixé à moi-même un devoir, celui de commencer une évolution »

Ce film documentaire commence par la réponse d’une des nombreuses questions posées par le Conseil général de La Réunion en 1963 : « Que va-t-on faire de tous ces enfants et adolescents ? »

Marie Josée Virapin, Mylène Dambreville, Jean-Jacques Martial, Jean-Pierre Gosse et tous ces témoignages dans le film documentaire “Une enfance en exil” de William Cally viennent vous donner des informations très touchantes et instructives pour comprendre ce qu’il s’est passé avant leur départ sur leur île natale entre 1963 et 1982.

*Projection du film le 13 septembre 2013 à 13h30, salle Félix Eboué - Ministère de l’Outre-mer, 7 rue Oudinot 75007 Paris

Infos

Laurence Bhiki : laurence.bhiki@gmail.com

tel 06.92.94.14.59

Marie-Thérèse Gasp : marietherence974@gmail.com

tel 06.44.84.65.87


Kanalreunion.com