Actualités

Vive le rassemblement et renforçons la majorité

Déjà 6 élus pour la majorité, 4 autres ont obtenu la majorité absolue

Témoignages.re / 21 mars 2011

Les résultats de ce premier tour des élections cantonales à La Réunion sont marqués, d’une part, par une forte abstention, qui était attendue, et d’autre part, par un échec cuisant de l’UMP, et, enfin, par une victoire de la majorité sortante qui est déjà assurée d’être renforcée.

L’échec de l’UMP est patent et, ce, malgré la tentative de camouflage de ses candidats, des opérations grossières de communication publique, des embauches massives d’emplois aidés, des opérations de manipulation des jeunes. Cette défaite de l’UMP correspond à une prise de conscience des électrices et des électeurs qui n’ont pas été trompés par ces méthodes et avec la politique de l’UMP.
Par contre, la victoire de la majorité actuelle est nette. Cette victoire a été possible grâce au rassemblement et aux conditions qui ont prévalu à ce rassemblement. Après la division aux Régionales de l’année dernière, l’accord PS/PCR a créé une dynamique dans l’électorat. L’implication personnelle de la présidente du Conseil général dans cette campagne pour défendre le bilan de la majorité et soutenir ses collègues sortants, quelle que soit leur sensibilité politique, a été un élément qui a galvanisé la confiance dans le camp de la majorité. Et, l’électorat a bien répondu.
Ce premier tour a déjà consacré la victoire de 6 élus : Daniel Alamélou, à Sainte-Suzanne ; Michel Dennemont, aux Avirons ;Henri Hippolyte, au Port ; Axel Vienne et Harry Mussard, à Saint-Joseph ; Gérald Maillot à la Bretagne. 4 cantons sont déjà assurés : au Port, à La Possession, à Saint-Benoît et à Sainte-Clotilde ; 6 autres sont en position favorable.
Nous avons gagné la première étape. Désormais, il faut amplifier cette victoire et faire élire tous les candidats de la majorité encore en lice.
Pour cela, plus que jamais, il faut rassembler, bannir tout esprit sectaire et de division.
La victoire de ce 20 mars entraîne une plus grande encore, dimanche prochain, et ce processus crée les meilleures conditions pour les Présidentielles de 2012 où l’UMP doit être battu, seule condition pour pouvoir changer toute la politique économique et sociale actuelle.


Kanalreunion.com