Actualités

Younous Omarjee demande la création d’un Tribunal pénal international de l’environnement

Biodiversité en danger

Témoignages.re / 26 avril 2012

Lors du débat au Parlement européen sur la biodiversité ce jeudi 19 avril, Younous Omarjee, député européen, a demandé qu’à côté des crimes contre l’humanité soit créée la qualification juridique de crime de l’humanité contre la vie sous toutes ses formes, animale et végétale, et que soit érigé sur cette base un Tribunal pénal international de l’environnement. Voici son communiqué.

« En 1992, lors de la Conférence de Rio, les chefs d’État du monde entier accomplissaient un acte réel de civilisation en reconnaissant pour la première fois la responsabilité de l’espèce humaine dans la perte de biodiversité et le réchauffement climatique. Vingt ans après, où en sommes-nous ? Les enjeux en matière de biodiversité demeurent sous-estimés.

Mesure-t-on que nous sommes confrontés à la sixième vague d’extinction des espèces depuis le début du monde ? Et la plus grave dans son ampleur et sa vitesse. C’est un crime de masse qui s’accomplit et oblige à repenser notre rapport au monde vivant.

Ce serait un grand pas pour notre civilisation que d’en tirer les conséquences et de faire émerger une nouvelle qualification juridique. Avec les crimes contre l’humanité, il faut faire coexister les crimes de l’humanité contre la vie sous toutes ses formes, animale et végétale. Condition première pour ériger un Tribunal pénal international de l’environnement, devenu aujourd’hui incontournable. »


Kanalreunion.com