Actualités

Younous Omarjee rencontre aujourd’hui les agriculteurs

Élections européennes : dans 11 jours, le scrutin

Manuel Marchal / 14 mai 2014

Le député sortant au Parlement européen et tête de liste de l’Union des Outre-mer se rend aujourd’hui à la Foire agricole de Bras-Panon. Il rencontrera les professionnels d’un secteur directement concerné par les décisions prises par l’Union européenne.

JPEG - 81.1 ko
Younous Omarjee au marché forain du Chaudron.

La campagne officielle est lancée depuis lundi, c’est donc le début de la dernière ligne droite pour les élections européennes. Younous Omarjee, tête de liste de l’Union des Outre-mer, doit rencontrer aujourd’hui les agriculteurs. Il se rend en effet à la Foire agricole de Bras-Panon. Le député sortant pourra donc discuter de son bilan avec des professionnels très concernés par les décisions de Bruxelles. Avec la politique régionale, la politique agricole est la plus ancienne politique communautaire.

Les batailles menées par Paul Vergès au Parlement européen entre 1979 et 1989 ont permis la reconnaissance de la spécificité des îles et de la Guyane au sein de ce qui est devenu l’Union européenne. Une première concrétisation de cette orientation, c’est le POSEI (Programme d’options spécifiques à l’éloignement et à l’insularité). Lors de la mandature qui s’achève, l’Union européenne a décidé d’une nouvelle politique agricole commune. Il a donc fallu défendre pied à pied ce dispositif et tenter de l’améliorer dans l’intérêt des agriculteurs.

Défendre les spécificités

Dans la première partie du mandat, Elie Hoarau a fait un rapport contenant plusieurs propositions. Elles ont été défendues par Younous Omarjee, qui a obtenu que l’article 349, qui reconnaît la spécificité des RUP, soit la base juridique du POSEI. Cet outil permet de préserver la compétitivité des filières canne et banane, tout en donnant des moyens pour développer la diversification. Ce texte a été adopté en février 2013. Il a été remis en cause par la Commission européenne. Les interventions du député ont permis de préserver le texte voté. Younous Omarjee avait invité Dacian Ciolos, Commissaire européen à l’Agriculture, à venir à La Réunion pour qu’il puisse constater par lui-même la réalité de la situation de ce secteur économique.

Younous Omarjee pourra également présenter le programme de l’Union des Outre-mer pour l’agriculture. Il vise notamment à favoriser l’autosuffisance alimentaire par la reconquête du marché intérieur, à protéger les agriculteurs des effets des accords de libre-échange négociés par l’Union européenne, et à préserver les spécificités durement acquises et préservées depuis le début de la bataille au Parlement européen, en 1979.

Campagne à Mayotte

La rencontre avec le monde agricole constitue un temps fort de cette campagne. La semaine dernière, Younous Omarjee était à Mayotte. Il a participé à la célébration de la Fête de l’Europe. Il est également intervenu samedi dans une conférence sur l’inscription du lagon de Mayotte au Patrimoine de l’humanité.

Dimanche, il a rencontré la population au marché forain du Chaudron. Lundi soir, il était à l’IAE pour discuter avec des étudiants.

Pendant ce temps, son co-listier Bruno Lorion a effectué une rando-citoyenne, sur les sentiers de Mafate, à la rencontre des habitants du cirque et des marcheurs.

M.M.

JPEG - 45.4 ko
Dacian Ciolos à La Réunion. La venue du Commissaire européen à l’agriculture est une initiative du député de l’Alliance des Outre-mer.


Kanalreunion.com