Actualités

Yvan Dejean et Marie Thérèse Morel, candidats PCR dans le 2ème canton de Saint-Joseph

Sophie Périabe / 4 février 2011

Après concertation au sein de la section PCR de Saint-Joseph, ce sont Yvan Dejean et Marie-Thérèse Morel qui ont été choisis pour défendre l’intérêt de la population dans le 2ème canton de la commune.

Après avoir milité au sein d’associations et travaillé en tant que directeur de cabinet, Yvan Dejean se lance dans la course des élections cantonales, à la demande des militants de la section PCR de Saint-Joseph. « C’est une grande satisfaction de voir arriver un jeune dynamique et compétent », assure Gilbert Ramin, responsable du comité de soutien.

Conscient du travail qui l’attend, Yvan Dejean affirme néanmoins que « reprendre la lutte des anciens n’est pas une chose aisée mais c’est notre responsabilité, et une fierté pour moi et pour le parti ».

« Notre candidature n’est pas une candidature contre l’actuelle majorité municipale », assure Yvan Dejean. D’ailleurs, Marie Thérèse Morel est élue de la majorité municipale de Saint-Joseph, « je me suis présentée en 2008 sous l’étiquette PCR », précise-t-elle, et elle souhaite garder ses couleurs politiques.

La candidature de Yvan Dejean et sa suppléante Marie Thérèse Morel s’inscrit davantage dans la lutte contre la politique du gouvernement actuel, « nous sommes là pour exprimer un sentiment profond de la population », ajoute-t-il.

Il dénonce également la politique de casse sociale de la majorité gouvernementale, « un gouvernement qui a une dette de 300 millions d’euros envers le Département de La Réunion. Si le Conseil général disposait de cette manne financière, il pourrait faire davantage pour les Réunionnais », affirme le candidat.

« Un gouvernement qui entreprend la démolition du système social, de santé, de l’éducation ». En effet, pour cette rentrée 2011, « 181 postes ont été supprimés dans l’Éducation nationale à La Réunion. En 10 ans, nous avons perdu 40.000 contrats aidés. Le taux de remboursement des médicaments baisse », poursuit Yvan Dejean.

Prolonger la route des Tamarins jusqu’aux Lianes

Face à toutes ces décisions politiques qui plongent les Réunionnais de plus en plus dans la détresse, « le PCR a un projet en cours de construction », indique le candidat. Concernant ce 2ème canton de Saint-Joseph, « à mi-hauteur, pour les quartiers de Bel Air, les Lianes, Carosse, La Plaine des grègues, il est nécessaire d’avoir un 2ème collège », avance Yvan Dejean. Selon lui, cela répondrait à une réelle demande de la population.

Lors des dernières fortes pluies, de nombreux radiers ont été submergés rendant leur franchissement impossible. « Il faut éradiquer ces radiers et récupérer l’eau de pluie dans des retenues collinaires, cela soulagerait les planteurs et éleveurs du coin ».

Plus globalement, sur le plan associatif, « un millier d’emplois pourrait être créé dans le secteur environnemental notamment le nettoyage des ravines ».

Dans le domaine de la santé, les candidats PCR souhaitent apporter des améliorations à l’actuel chèque santé. « Une convention pourrait être signée avec les mutuelles » pour que ce chèque ne perde pas de la valeur lorsque les mutuelles augmentent ces tarifs.

Parmi les propositions du Parti figure également le projet de prolongement de la route des tamarins jusqu’aux Lianes, « tout en préservant les propriétaires fonciers », prévient le candidat. Cette route de moyenne altitude désenclaverait la population vivant sur les hauteurs du Sud.

Yvan Dejean et Marie Thérèse Morel ont ainsi dévoilé une esquisse du projet en cours d’élaboration. Un projet qui s’inscrit dans le cadre des prochaines échéances électorales de 2011 et de 2012. « 2011 est le seul rempart qui reste pour aider la population, c’est l’étape charnière avant 2012 », a conclu Yvan Dejean.

SP


Kanalreunion.com