Actualités

Yvan Dejean : « Je serai un élu irréprochable »

Débats sur Réunion 1ère

Témoignages.re / 6 juin 2012

Interrogé sur le sondage publié hier par la presse au sujet de l’élection législative dans la 3ème circonscription, Yvan Dejean a répondu qu’il en prenait acte mais que cela ne mettait pas en cause sa détermination et qu’il donne rendez-vous aux électrices et électeurs ce dimanche en toute confiance ; d’autant plus que la tendance qu’il constate sur le terrain est très différente du sondage.
Il a également déclaré que s’il doit faire un choix pour le second tour, il ne votera pas pour André Thien Ah Koon, qui se dit de droite. Yvan Dejean a également plaidé pour le respect des affiches électorales et signalé qu’il a reçu le soutien de la section communiste de Cilaos, dont fait partie l’ancien maire, Jacques Técher. Concernant le désistement républicain au second tour, le candidat du PCR a rappelé que cela se règle entre partis et que des discussions sont en cours entre son parti et le PS.

« Jamais un valet »

Au sujet de son projet, Yvan Dejean a mis l’accent sur la nécessité de donner de l’espoir à une jeunesse réunionnaise abandonnée, de lui accorder la priorité dans le respect de son droit à l’emploi, de faire des Hauts de La Réunion des zones franches globales d’activités, de modifier le plafond de la CMU et surtout, de soutenir le contrat que François Hollande a défendu pour La Réunion lors de son meeting à Saint-Louis le 1er avril. Il s’est également engagé à être « un élu irréprochable » en appliquant notamment le principe "une personne, un mandat, une indemnité", avec une indemnité réduite de moitié et l’obligation de faire un compte-rendu tous les six mois. « Je veux une jeunesse réunionnaise fière d’être elle-même, je veux être un député vigilant, un allié de François Hollande mais jamais un valet », a conclu Yvan Dejean.


Kanalreunion.com