Actualités

Yvan Dejean : « La fierté du combat communiste »

Présidentielle à La Réunion : premier meeting régional de soutien à Jean-Luc Mélenchon

Manuel Marchal / 10 avril 2017

Pour Yvan Dejean, porte-parole du PCR, « l’avenir de notre pays se joue maintenant ». Il a constaté une adhésion de nombreux Réunionnais au choix de soutenir Jean-Luc Mélenchon.

JPEG - 56.7 ko
Maurice Gironcel, secrétaire général du PCR, Yvan Dejean, porte-parole du PCR, Gélita Hoarau, sénatrice de La Réunion, Julie Pontalba, membre du comité central.

Il rappelle que l’objectif du PCR pour la présidentielle est que son candidat ait le meilleur score possible. Il s’agit de rassembler tous les progressistes qui se battent pour l’avenir de leur pays.

La situation de La Réunion n’est pas un hasard, chômage et inégalité sont le résultat des politiques menées par des gouvernements aussi bien de droite que de gauche. « Depuis 71 ans, toutes les lois appliquées en France le sont à La Réunion sans tenir compte de la situation, c’est l’intégration ». La crise en Guyane est la conséquence de cette situation. D’où cet appel : « unissons-nous pour changer le système le 23 avril ».

Le but est de changer de cadre, sur la base d’une ligne définie en 1959 avec Paul Vergès : la responsabilité. « Aux Réunionnais d’avoir le droit de gérer nos affaires pour l’avenir de notre pays ». Pour ce nouveau cadre, le PCR propose une assemblée territoriale qui fera des lois. Comme moyen, elle disposera d’un fonds de développement.

« Le seul qui propose un changement radical, c’est Jean-Luc Mélenchon avec son projet de 6e République et d’assemblée constituante », poursuit-il, « le 23 avril, le message devra être extrêmement clair ».

« Nous portons la fierté du combat communiste, qui a mis fin au régime colonial, qui a ouvert les victoires de l’égalité. Alon dire partout : nou lé pas plis, nou lé pas mwin, respèkt anou ». Autrement dit : « Allons poursuivre le combat de Paul Vergès, d’Elie Hoarau, et de tous ceux qui se sont mis au service de la lutte sans jamais rien demander ».

Enfin, concernant les élections législatives, Yvan Dejean a rappelé que « le parti sera présent dans les 7 circonscriptions, directement ou en soutien, sur la ligne de la responsabilité ».



Un message, un commentaire ?



Messages






  • « Allons poursuivre le combat de Paul Vergès, d’Elie Hoarau, et de tous ceux qui se sont mis au service de la lutte sans jamais rien demander ». A monble avis, la clef de voute, des victoires militantes est là !

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Chers(es) camarades communistes de la Réunion,
    Nous sommes à quelques jours des élections présidentielles en FRANCE, et nous sommes fiers, malgré les campagnes d’intox, d’intimidation menés par les grands médias français, que nôtre candidat Jean-Luc MELEENCHON, est en passe
    de briguer ce poste de Président. Car, il est le seul à se définir comme un homme de Gauche vertical pour défendre plus d’égalité pour les masses populaires françaises, et que nous autres ultramarins nous ne soyons plus traiter comme des français de seconde zone, mais comme des français voulant être acteurs de nôtre propre développement par la prise de Responsabilité dans nos îles. C’est le pourquoi en ce moment, que la lutte que nos frères guyanais se battent durement pour des revendications totalement justifiées.
    Ce combat que mènent nos camarades guyanais, est la cause du désintérêt que l’état français porte depuis des décennies dans nos territoires ultramarins. Aujourd’hui, l’heure est à la mobilisation autour de la candidature
    de Jean Luc MELENCHON, pour l’amener triomphalement le soir du 7 Mai prochain. A cela, je suggérerais qu’un communiqué commun de tous les partis communistes ultramarins puissent adresser au camarade MELENCHON de notre total soutien, afin qu’il soit diffuser (par leur équipe de campagne)vers nos compatriotes en France, et des français qui attendent tous un vrai changement, suscitant l’espoir, des lendemains meilleurs.

    le camarade LOUIS-THERESE Max
    Membre du Parti Communiste Martiniquais (PCM)

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • La poin badinaze dann mon tryaze. Sans hésitation, avant même que le PCR annonce pour qui voter,le peuple et les camarades réunionnais avaient choisi de soutenir Mélenchon. A travers les échanges entre camarades et membres de la famille, il n’y avait pas de doute, Mélenchon est le candidat qui répond à nos préoccupations d’insulaires. Lors de son interview sur Antenne Réunion, il confirme nos attentes : permettre aux Réunionnais d’accéder à plus de responsabilités afin de développer notre autonomie alimentaire et énergétique. Selon lui, la Réunion n’a pas à rougir face aux avancés des autres départements. Ici, nous avons le potentiel et la matière nécessaire pour atteindre cette autonomie...Il nous manquait qu’une volonté politique pour entamer le processus. Avec la création d’une 6ème république et à fortiori un changement de la constitution et la suppression de l’amendement Virapoullé, les Réunionnais prendront les décisions à la Réunion pour le peuple réunionnais. Cette perspective fait réfléchir. Des collègues qui jusqu’à présent votaient à droite, m’affirmaient qu’ils ont compris ou se situe l’intérêt de la Réunion et voteront sans hésiter Mélenchon. Le rassemblement sans exclusive commence à donner des résultats. La point badinaze dann tryaze, le choix lé fé, Mélenchon est de notre côté au coeur des luttes.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com