Actualités

Yvan Dejean pour « l’union de notre peuple autour d’un projet réunionnais à réaliser ensemble »

Débat télévisé sur les élections départementales

Correspondant Témoignages / 7 mars 2015

Ce jeudi 5 mars à 20 heures 50, Réunion 1ère Télé a organisé un débat sur les élections départementales du 22 mars prochain, avec les représentants de 5 organisations politiques : Yvan Dejean pour le PCR, Pascal Basse (PG) Gilbert Annette (PS), Ibrahim Dindar (UDI) et Jean-Claude Otto-Bruc (FN). À cette occasion, le secrétaire général du Parti communiste réunionnais a lancé un appel à un large rassemblement de notre peuple autour d’un projet partagé pour résoudre au plus vite et au mieux les graves problèmes du pays.

Ce débat, animé par Jean-Marc Colienne et Emmanuelle Haggai, avec la participation d’Yves Montrouge, le rédacteur en chef du ‘’JIR’’, fut l’objet de nombreux échanges sur des questions comme le nouveau découpage des cantons à La Réunion, la réalisation de la parité hommes-femmes, les compétences de nos collectivités, les dotations de l’État etc. Il fut également marqué par quelques vives polémiques — souvent stériles — entre certains intervenants comme les responsables du PS, de l’UDI et du FN, sur des questions plutôt secondaires et sans perspectives pour un avenir meilleur des Réunionnais.

C’est pourquoi l’apport d’Yvan Dejean à ce débat fut vraiment essentiel sur les divers sujets qu’il a évoqués, par exemple les promesses de certains politiciens qui ne tiennent pas la route et découragent une partie de la population en souffrance ou encore les propositions du PCR pour sortir de l’impasse actuelle. D’où l’intérêt aussi de son rappel historique concernant les années 1945-46, où le peuple réunionnais a été capable de se rassembler largement autour des propositions de Raymond Vergès et Léon de Lépervanche pour sortir de la situation catastrophique de cette époque.

« Un projet commun »

Ce rassemblement a permis de faire voter la loi historique du 19 mars 1946, qui a aboli officiellement le statut de colonie de La Réunion et ouvert la voie à des avancées sociales, éducatives et autres sur la base du principe de l’égalité entre les citoyens de la République française. Mais la politique d’intégration et d’assimilation menée par les divers gouvernements depuis 70 ans n’a pas permis le respect de ce principe et de nos spécificités, a souligné Yvan Dejean.

D’où son rappel des propositions du PCR présentées le 22 février dernier lors du rassemblement à Sainte-Suzanne et l’invitation de cette organisation politique à toutes les autres à échanger leurs idées pour un projet réunionnais. « Nous devons porter tous ensemble la voix des Réunionnais et, au PCR, nous sommes prêts à discuter avec les autres sans exclusive pour l’union de notre peuple autour d’un projet commun et spécifique à proposer à l’État pour la justice sociale et le développement solidaire de La Réunion », a conclu Yvan Dejean.


Kanalreunion.com