Actualités

Yvan Dejean : « Tout faire pour rassembler la famille communiste »

Comment continuer le combat au service du peuple réunionnais ?

Correspondant Témoignages / 4 avril 2014

Invité ce jeudi dans l’émission matinale de Réunion 1ère Radio et Télé, le secrétaire général du Parti Communiste Réunionnais a répondu aux nombreuses questions du journalistes et des auditeurs sur les enseignements à tirer des élections municipales et sur le remaniement gouvernemental. Face aux problèmes de plus en plus graves auxquels sont confrontés de plus en plus de Réunionnais, il a notamment plaidé en faveur de l’union des communistes autour des idées, des valeurs et des propositions défendues par cette organisation démocratique pour la libération de notre peuple des oppressions et injustices dont il est victime.

JPEG - 47.2 ko
Yvan Dejean : « Il faut une vision globale de ces problèmes et une rupture avec le système en place »

Interrogé sur la composition du nouveau gouvernement de la République française, Yvan Dejean a mis l’accent sur l’essentiel à ce propos : « quelle politique ce gouvernement va-t-il mener dans les prochaines années ? Celle qui a été menée depuis deux ans a un bilan catastrophique et elle a conduit à un échec de la gauche aux municipales. Tout doit donc être remis en cause dans l’orientation politique de l’État, en particulier à La Réunion, où la situation ne cesse de s’aggraver pour les plus pauvres ».

Concernant l’absence d’un(e) compatriote réunionnais(e) dans ce gouvernement, Yvan Dejean a minimisé cette question en rappelant que l’essentiel ce sont « les compétences des ministres et leur politique ». D’où l’importance, à La Réunion, de mettre en œuvre au plus vite les engagements spécifiques réunionnais pris par François Hollande le 1er avril 2012 à Saint-Louis lors de la campagne présidentielle ; ce qui lui a valu un immense succès chez nous, notamment grâce au fort soutien des communistes…

« Tendre la main »

« Il faut donc un changement radical de cap à La Réunion, pour en finir avec le chômage, le coût de la vie, les inégalités sociales et les autres graves problèmes du pays. Il faut une vision globale de ces problèmes et une rupture avec le système en place », afin de créer les conditions d’un développement durable au service du peuple réunionnais ; « et chacun doit mesurer ses responsabilités à ce sujet », a déclaré le dirigeant communiste.

Cet esprit de responsabilité, dit-il, concerne également la suite de la reconstruction du P.C.R. après ses dernières défaites électorales : « Nous devons tirer les conséquences pour l’avenir des divisions qui ont lésé le Parti. Son Conseil politique en parlera dans les prochains jours. Nous allons tout faire pour pour rassembler la famille communiste ; à celles et ceux qui nous ont quittés, nous ferons tout pour leur tendre la main ».

« Nous n’avons pas d’ennemi en politique »

Interpellé par une auditrice de Saint-Louis « déçue des résultats de ces élections », Yvan Dejean a déclaré que « cette déception est normale mais il ne faut pas perdre courage. D’autres combats seront livrés par le peuple réunionnais avec le soutien du PCR ; pour cela, nous devons nous unir autour de projets communs. Les Sections communistes ont déjà commencé à se réorganiser, à renforcer les contacts avec la population, à préparer les prochaines batailles ».

Le responsable du PCR a conclu : « Nous n’avons pas d’ennemi en politique. Nous voulons le rassemblement le plus large possible de notre peuple autour d’une vision réunionnaise de nos problèmes et d’un projet de solutions pour La Réunion ; et nous sommes prêts à en discuter avec tous les partis qui veulent réellement que La Réunion avance. C’est dans cet esprit que nous serons aussi présents aux élections régionales de l’an prochain ».

 Correspondant  


Kanalreunion.com