Actualités

Yvan Dejean : « un PCR fort, uni et solidaire »

Les interventions de l’Assemblée extraordinaire de La Rivière

Témoignages.re / 3 octobre 2012

"Témoignages" commence aujourd’hui la publication des différentes interventions prononcées dimanche dernier à La Rivière. Voici le mot de bienvenue d’Yvan Dejean, au nom de la section communiste de La Rivière.

« Chers (es) camarades, tout d’abord permettez-moi de vous saluer toutes et tous.
Et, au nom de la section communiste de La Rivière et au nom du Conseil de la Reconstruction de notre Parti, je vous souhaite à toutes et tous la bienvenue.
Permettez-moi aussi de vous remercier pour votre présence nombreuse.
Par notre présence nombreuse, nous témoignons d’ores et déjà du succès de notre rendez-vous ici à La Rivière. Ici à La Rivière où chacun d’entre vous doit se sentir profondément chez lui. Parce que pour les communistes, il n’y a pas de territoires réservés.
Les ou la lutte nous appelle, nous devons toujours répondre présents. Et aujourd’hui encore notre Assemblée générale extraordinaire répond à cet objectif de lutte permanente.
Cher(e) camarade, après 12 semaines de travail et d’échanges parfois passionnés, mais toujours passionnants et fraternels entre nous, nous sommes aujourd’hui réunis pour franchir ensemble une étape importante de nos travaux.

Pour franchir ensemble une étape importante dans la vie de notre Parti.
Il nous faudra dire si oui ou non, nous sommes d’accord pour poursuivre la reconstruction de notre Parti sur la base de ses valeurs et de ses fondamentaux de 1959.
En clair, sommes-nous d’accord pour réaffirmer que nous voulons en finir avec la situation post-coloniale de notre pays, que nous voulons en finir avec le sous-développement, que pour cela nous partons des données historiques de La Réunion et que nous voulons à tout prix que l’aspiration à la Dignité et à la Responsabilité de la direction de notre pays se concilie avec notre volonté de rester dans la République.
Et cela, dans le but d’être au service du peuple réunionnais, car pour nous communistes, il existe un peuple réunionnais avec son pays, sa culture, sa langue, son histoire dont il convient d’assurer la défense et l’épanouissement.
Mes chers(es) camarades, aujourd’hui plus que jamais le peuple réunionnais surtout celles et ceux qui souffrent et ils sont de plus en plus nombreux ont besoin d’un Parti Communiste Réunionnais.
Un PCR fort, uni et solidaire. Un PCR, porteur d’un projet pour La Réunion. Celle dans laquelle nous vivons aujourd’hui et aussi celle de demain.

Ce sont toutes ces questions qui ont été débattues lors de ces 12 semaines de travail. Elles ont été débattues avec les militantes, les militants, les dirigeantes et dirigeants à travers tout le pays.

Pour ce faire et vous le savez, 2 structures nouvelles ont été mises en place dès le lendemain des législatives.
Il s’agit du Conseil de la Reconstruction qui regroupe plus de 70 camarades de toutes les sections du Parti et une Direction collégiale du Conseil de la Reconstruction qui se réunit toutes les semaines avec une trentaine de camarades.
Et bien chers(es) camarades, sachez qu’avec ces deux instances dirigeantes, les débats et discussions, les adhésions dont le nombre ne cesse de croître de semaine en semaine ainsi que le succès de notre rassemblement sont l’œuvre du travail du Conseil de la Reconstruction et de la Direction collégiale.
Que les camarades membres de ces instances soient ici remerciés et je demande à l’assistance de les applaudir chaleureusement.
Mais aujourd’hui, ce n’est pas un point final. C’est une étape qui en prépare d’autres. Ce matin, nous restituerons les premières conclusions de nos nombreux travaux qui ont été préparés par des commissions et des ateliers de réflexion.
Là aussi que nos camarades qui ont participé à ces commissions et ateliers soient remerciés pour leur assiduité et le travail accompli.

Permettez-moi aussi de remercier tous les membres du comité d’organisation de cette Assemblée avec une pensée particulière pour les camarades de La Rivière.
Chers(es) camarades, malgré des avancées considérables bien des questions sont encore en débat. Ces débats se poursuivent et se poursuivront après ce 30 septembre. Les commissions et les ateliers continueront à travailler.
Cependant et d’ores et déjà, nous sommes en mesure de vous présenter certaines conclusions ou encore le point où nous en sommes sur tel ou tel sujet.
C’est ce que feront les différents rapporteurs, hommes et femmes, durant cette matinée.
Je vous propose que notre Assemblée extraordinaire soit présidée pour la première partie par notre camarade Patricia Coutandy et la deuxième partie par notre camarade Claude Hoarau.

Il n’y a pas d’opposition ! Et bien si vous en êtes d’accord, j’appelle à la tribune notre camarade Patricia Coutandy. Et encore une fois : à toutes et tous, merci d’être venu si nombreuses et nombreux et bon travail dans notre belle et future commune de La Rivière ».


Kanalreunion.com