Canne à sucre

Canne à sucre : début de la campagne dans le Sud

Après le Nord et l’Est, l’usine du Gol ouvre ses portes aujourd’hui

Témoignages.re / 31 juillet 2017

Avec l’ouverture de l’usine du Gol aujourd’hui, la campagne sucrière 2017 est lancée dans toute La Réunion. Après un mouvement qui a permis notamment aux planteurs d’obtenir un gain allant jusqu’à 3 euros par tonne pour les 700 premières tonnes livrées, c’est la mobilisation pour obtenir la meilleure récolte possible.

JPEG - 93.9 ko

Après le Nord et l’Est, c’est au tour du Sud de La Réunion d’entrer dans la campagne sucrière. L’usine du Gol ouvre en effet ses portes aujourd’hui. Ces derniers jours ont été marqués par le remplacement d’un extracteur âgé d’une trentaine d’années. Tout doit donc être opérationnel aujourd’hui.

Cette coupe 2017 commence un nouveau cycle. Pour la première fois, l’Union européenne n’interviendra plus pour acheter le sucre invendu à un prix garanti. C’est en effet la fin des quotas sucriers. Cette première échéance a donc été le moment de la négociation d’un avenant à la Convention canne 2015-2021. Face à l’intransigeance de Tereos qui ne voulait rien lâcher au début, les planteurs ont obtenu plusieurs avancées. Il s’agit notamment d’une hausse de 3 euros par tonne du prix de la canne à sucre pour les 700 premières tonnes livrées.

L’accord signé au début du mois a permis de lancer la campagne et d’avoir un cadre jusqu’à la fin de la Convention canne. Mais en 2020, il faudra de nouveau rediscuter. Après 2021, l’Union européenne adoptera une nouvelle politique agricole commune. Quelles en seront les conséquences pour La Réunion ?


Kanalreunion.com