Canne à sucre

Canne à sucre : plante aux 1.000 richesses

Témoignages.re / 22 juillet 2013

La canne à sucre est une plante dont de nombreuses possibilités ne sont pas valorisées à La Réunion. Avec la raréfaction du pétrole, et la recherche de matières premières qui dégradent moins l’environnement, la canne à sucre a des atouts d’une grande richesse.

JPEG - 41 ko
Les avions qui décollent chaque jour de La Réunion auront-ils bientôt de la canne à sucre dans leurs réservoirs ?

La Tribune du 20 juin

Un Airbus A321 fait un Toulouse-Le Bourget en volant... au sucre de canne

En plein salon aéronautique, un Airbus A321 a effectué ce jeudi un vol un peu inhabituel entre Toulouse et Le Bourget. Particularité : l’un de ses moteurs était alimenté par un carburant coupé avec un composant à base de sucre de canne : le farnésane.

Des voitures ou des tracteurs roulent déjà grâce aux biocarburants, pourquoi ne pas en utiliser pour faire voler des avions ? Afin de réduire l’empreinte carbone de ses machines volantes, Airbus mène actuellement des essais pour couper une partie du kérosène qui sert à faire s’envoler ses appareils avec un agrocarburant : le farnésane. C’est dans ce cadre qu’a eu lieu ce 20 juin le deuxième vol d’essai, après un premier effectué au Brésil, où est produit ce carburant d’origine végétale.

L’A321 au discret fuselage blanc avait décollé ce matin de Toulouse pour venir se poser moins de deux heures plus tard sur le tarmac du Bourget. À son bord, des représentants des quatre grandes entreprises qui mènent conjointement ce projet : Airbus, Air France, Safran et Total .

10% de farnésane dans un moteur

Quel est le principe ? Il s’agit de couper le kérosène utilisé par l’un des deux moteurs de l’avion avec du farnésane. Celui qui a volé ce jeudi avait dans l’un de ses moteurs CFM 56 10% de ce carburant nouvelle génération. Celui-ci a été mis au point par Total et la start-up américaine Amyris, qui transforme le sucre en molécule (le farnésène), puis en carburant (le farnésane) via des microorganismes qui agissent durant la fermentation.

Le vol d’essai de ce jeudi a approximativement consommé 4 tonnes de canne à sucre, soit moins d’une tonne de sucre. "Le sucre n’est pas considéré comme un complément alimentaire par la FAO (branche alimentation de l’ONU-NDLR), il n’entre donc pas en concurrence avec l’alimentation", assure Philippe Marchand, responsable du développement des biocarburants chez Total.

Une manne pour les producteurs de betteraves sucrières ?

Si l’utilisation de ce farnésane se développe, il pourrait représenter une aubaine pour les producteurs de betteraves sucrières français. En effet, si aujourd’hui Total produit ce biocarburant avec de la canne à sucre brésilienne, il entend bien étendre ses capacités de production en Europe une fois le carburant certifié. "Les betteraviers français sont très intéressés par une diversification de leur activité avec la baisse du marché de l’éthanol", a assuré le responsable du développement des biocarburants chez Total Philippe Marchand à l’AFP.

Et "dans 4 à 5 ans, l’objectif, c’est de le faire avec la partie non comestible des plantes. De transformer la cellulose en sucres non alimentaires qui seront transformés en biojet" mais aussi en biodiesel et en plein d’autres produits (cosmétiques, médicaments, parfums), énumère Philippe Boisseau, patron de la division Energies nouvelles de Total.

Total vise une certification avant 2014

À l’heure actuelle, seuls deux types de biocarburants sont certifiés : ceux issus des huiles comme l’huile de friture usagée (le "Fischer-Tropsch") ou ceux obtenus par gazéification de biomasse ("hydrotraitement") qui utilise les déchets, du bois... Mais Total espère une certification du farnésane d’ici la fin de l’année, pour qu’en 2014, peut-être, certains avions commerciaux puissent voler avec du sucre. "Tant qu’il n’y a pas l’offre suffisante, on ne peut pas le faire car la viabilité économique n’est pas là", reconnaît Sabrina Bringtown, chargée d’affaires environnementales chez Air France.

En attendant, pour réduire l’empreinte carbone des avions, compagnies et constructeurs jouent sur d’autres critères : réduction du poids de l’avion avec des matériaux composites et des équipements à bord, réduction du temps de roulage au sol et optimisation des trajectoires.

Cuba

Les produits dérivés de la canne à sucre

Inauguré par Che Guevara le 23 mai 1963, l’Institut cubain de recherche sur les produits dérivés de la canne à sucre a été créé pour anticiper une situation : que le sucre ne soit plus devenir qu’un des produits issu de la canne à sucre. Cinq ans plus tard, ce laboratoire avait développé 86 produits différents dérivés de la canne à sucre.

Bagasse dans le BTP

Panneaux d’agglomérés faits à partir de la bagasse pouvant remplacer le contre-plaqué. C’est un produit semblable au Bagapan déjà commercialisé à La Réunion.

Bagasse dans la papeterie

Depuis plus de trente ans, la bagasse est utilisée à Cuba pour produire du papier. Dans le monde, 10% de la production mondiale de bagasse est transformée en pâte à papier.

Sirop de canne pour remplacer le sucre

À partir du jus obtenu dans la canne, le sirop est composé à 60% de fructose. Il est bien mieux assimilé par l’organisme des diabétiques que le sucre que nous connaissons. Il est moins calorique que le sucre et peut donc être consommé plus facilement. Il est employé à la place du sucre dans l’industrie de la boisson, dans la production de produits laitiers ainsi que dans la nourriture pour les bébés.

Fertilisant et herbicides biologiques

Les résidus de l’industrie sucrière sont utilisés comme engrais et comme herbicides. Connu sous le nom commercial de Bioenraiz , l’acide acétique issu

Alimentation animale

La canne à sucre est utilisée dans l’alimentation animale sous forme liquide ou solide, c’est le Probicid . Cela permet notamment d’améliorer la production de lait ou d’œufs.

À partir de la mélasse, un complément nutritionnel est également fabriqué.

Levure de vinasse pour l’alimentation animale

La technologie de l’utilisation de la vinasse pour la production de levure a été élaborée en ICIDCA dans les années 70 et a été mise en oeuvre dans trois des installations industrielles produisant 5.000 tonnes / an actuellement. L’effluent final peut être utilisé pour la production de biogaz.

Biogaz de vinasse pour produire de l’électricité

Le biogaz est un mélange de gaz dont les principales composantes sont le méthane et le dioxyde de carbone.

Ce biogaz peut être utilisé pour produire de l’électricité, comme par exemple au centre d’enfouissement de Sainte-Suzanne.

Traitement du bois

De la canne à sucre il est possible d’extraire des produits de traitement du bois.

Colles industrielles

Sous la marque FURAL sont commercialisées des colles dérivées de la canne à sucre. Elles servent par exemple pour le soudage à froid de métaux, pour l’isolation électrique ou pour l’étanchéité.

Produit pharmaceutique

Dextran  : médicament antithrombotique, utilisé pour réduire la viscosité du sang et donc lutter contre la formation de caillots sanguins.

Plastiques

On pourrait citer la production de plastiques biodégradables à partir de la bagasse. Ces produits sont commercialisés en Europe, citons l’entreprise papetière Dinovia qui vend des barquettes, 13,65 euros le lot de 50.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Bonjour

    Il y a une coquille dans votre article "À l’heure actuelle, seuls deux types de biocarburants sont certifiés : ceux issus des huiles comme l’huile de friture usagée (le "Fischer-Tropsch") ".

    Je travaille sur la synthèse de Fischer-Tropsch à Toulouse dans un laboratoire de recherche scientifique. Cette synthèse synthétise des (bio)carburants à partir d’hydrogène et de monoxyde de carbone eux même issues de la gazeification du charbon, du vaporéformage gaz naturel ou de la gazeification de biomasse (voie d’avenir).
    Les huiles usagées n’ont donc aucun rapport avec la synthèse de Fischer-Tropsch. Ces huiles peuvent cependant être traités ou transestérifiées pour donner des alkyls-esters assimilés à du biodiesel.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com