Canne à sucre

Encore une petite couche de mélasse, s’il vous plaît !

La canne c’est le sucre, mais pas seulement -19-

Georges Gauvin / 27 novembre 2014

Pourquoi me direz-vous ? Parce que cela m’enquiquine de constater qu’un produit si bénéfique que cela, pour les hommes et pour les animaux d’élevage soit continuellement passé en profits et pertes. Ignoré des commerces, ignoré des pâtissiers, ignoré des pharmacies et des parapharmacies, présenté dans les deux usines sucrières comme un simple produit touristique. Ignoré pourtant si riche en oligoéléments en vitamine du groupe B, riche en sucre mais bien meilleur pour la santé que la plupart d’entre eux. Alors ? La santé, monsieur n’est pas si important et une bonne addiction au saccharose, i n’y que çà qui vaille pour le commerce.

JPEG - 49 ko
Cake aux noix et à la mélasse.

Qu’est-ce qui m’amène à écrire cela ?

Pour commencer, voici pour vous une belle tranche de cake aux noix et à la mélasse, croustillante à l’extérieur et colorée comme du pain d’épice par l’intérieur. Le tout accompagné du commentaire suivant : la mélasse est un résidu du raffinage de la canne. En cuisine et en pâtisserie, elle est intéressante car elle est plus riche en minéraux et en fer que le sucre blanc. Elle apporte moins de calories et permet de réduire le sucre dans un gâteau ; en revanche, elle teinte fortement la pâte et apporte une saveur chaude et presque réglissée aux pâtisseries. On dit merci qui ? Pas aux sucriers qui font tout pour nous priver de ce produit quasi-miraculeux et qui revient à presque rien puisque c’est un résidu du sucre, mais qui se vend quand même très cher par rapport à son coût.

Puis, je vous fais part de ces quelques lignes d’information

Les carences en vitamines, minéraux et en oligoéléments et autres sont reconnus comme étant à l’origine des maux nombreux dont souffre la population, la fatigue chronique, les allergies, les dépressions, les rhumatismes, les infections à répétition et nombre de matières graves… C’est à notre alimentation de nous apporter tout cela, mais elle ne joue plus vraiment le rôle qui lui est dévolu. Comment suppléer à ces carences ? Par les compléments alimentaires, fournisseurs de nutriments que nous offre la nature, mais il semblerait que seuls dix de ces compléments jouent vraiment leur rôle et au rang de ceux-ci vous trouverez la mélasse. On dit merci qui ? Pas merci aux usiniers. Il y aurait encore bien des choses à dire mais nous avons le temps pour le dire, à défaut de le lire dans les manuels scolaires, ainsi que dans les grands médias.

Vocabulaire : « les nutriments »…


Les nutriments, sont constitués dans le corps par l’ensemble des composés organiques et inorganiques nécessaires à l’organisme vivant pour entretenir la vie. Le processus d’assimilation des nutriments est la nutrition. Les nutriments sont des composants élémentaires contenus dans les aliments, ou issus de la nature ambiante. Ils sont utilisés par l’organisme pour couvrir ses besoins physiologiques, notamment de croissance et de développement. Un nutriment peut être directement assimilé sans aucune modification chimique. (définition prise sur internet)


Kanalreunion.com