Canne à sucre

Julie Pontalba aux côtés des planteurs de canne à sucre dans la lutte

La candidate de l’union PCR-France Insoumise rencontre les manifestants

Témoignages.re / 6 juin 2017

La candidate de l’union PCR-France Insoumise dans la 1ere circonscription de La Réunion à Saint-Denis a rencontré les planteurs en lutte ce 6 juin. Elle a soutenu leur cause et a expliqué les raisons de sa position. Les planteurs savent qu’ils peuvent compter sur Julie Pontalba pour porter leur combat à l’Assemblée nationale.

JPEG - 77.3 ko

Aujourd’hui, je me suis rendue auprès des agriculteurs qui manifestaient devant la DAF, au Boulevard de la Providence. Ils réclament toujours une augmentation de 6 euros du prix de la tonne de canne payé par l’industriel. Ce dernier a proposé 49 centimes !

J’ai apporté mon soutien aux agriculteurs en colère car cette proposition est scandaleuse et méprisante. Pour 2 raisons :

1 Cela fait plus de 20 ans que le prix d’achat des cannes payé par l’usinier n’a pas évolué. On peut comprendre que les planteurs sont exaspérés. Leur patience a assez duré.

2 En outre, une somme de 28 millions d’euros a été versée par le gouvernement pour compenser les pertes de la filière. Devant le refus de l’industriel de partager cette subvention, je l’ai interpellé dans un courrier intitulé : “Non, M.Labro l’argent public ne vous appartient pas.

A quelques semaines de l’ouverture de la campagne sucrière, tous les candidats aux législatives devraient soutenir les planteurs. Il faut dénoncer l’abus de pouvoir de l’industriel qui agit comme le Maître quand il décide de la pitance à accorder à l’esclave pour son travail forcé.

Julie PONTALBA,
candidate union Insoumis-PCR
Circonscription 1


Kanalreunion.com