Canne à sucre

L’Alliance obtient l’élargissement du front pour la canne à sucre

L’assemblée plénière de la Région adopte une motion à l’unanimité

Témoignages.re / 11 avril 2015

Lors de l’assemblée plénière du Conseil régional d’hier, l’Alliance a présenté une motion pour sauver la canne à sucre à La Réunion. Défendue par Elie Hoarau, elle a été adoptée à l’unanimité des conseillers régionaux. Elle demande en particulier que la Région organise la concertation des acteurs pour parler d’une même voix. Didier Robert a dit qu’il allait prendre contact avec le Conseil départemental, la Chambre d’agriculture et les autres organisations pour une rencontre commune. Voici le texte de la motion.

JPEG - 105.1 ko

Considérant les inquiétudes des acteurs de la filière canne sucre, à deux mois de la prochaine campagne sucrière

Considérant que ces inquiétudes sont fondées d’une part sur les incertitudes concernant l’avenir de la filière canne sucre au-delà de l’échéance de 2017 qui correspond à la fin des quotas et des prix garantis, et d’autre part sur la baisse annoncée de la recette bagasse

Considérant en premier lieu la demande exprimée par les acteurs d’un relèvement des aides versées par l’Etat, de 90 millions à 128 millions, pour faire face aux conséquences de la mise en concurrence du sucre européen sur le marché mondial à partir de 2017

Considérant l’engagement pris le 21 aout 2014 par le Président de la République, de solliciter l’autorisation de la commission européenne pour porter les aides nationales à 128 millions

Considérant qu’à ce jour la Commission européenne n’a pas toujours pas été saisie par le gouvernement français de cette demande

Considérant en second lieu la perspective annoncée de la diminution de la recette bagasse, qui constitue un complément de revenu précieux pour les planteurs, compensant le gel du prix de la canne payé par l’usinier depuis plus de 20 ans

Considérant enfin le refus des usiniers de s’engager à garantir un prix au-delà de 2017, et par conséquent leur refus de conclure la prochaine convention canne pluriannuelle à un horizon au-delà de 2 ans alors que celle-ci couvre traditionnellement une période d’environ 7 ans

Rappelant les termes de la motion adoptée à l’unanimité par l’assemblée plénière du Conseil régional en date du 18 décembre 2014 soulignant l’urgence et la gravité de ce dossier qui concerne toute La Réunion, et la nécessité d’une mobilisation de tous les élus et de tous les acteurs concernés pour obtenir les décisions attendues du gouvernement et ainsi éviter une crise économique et sociale sans précédent

Constatant que cette motion, pourtant adoptée à l’unanimité, n’a débouché sur aucune action concrète

JPEG - 84.7 ko
Les élus de l’Alliance à la séance plénière de la Région Réunion le 10 avril 2015.

Le Conseil régional demande :

– le maintien de la recette bagasse 2014 à son niveau de 2013

– l’intervention de l’État afin d’obtenir de l’Europe le droit de verser à la filière les 128 millions promis à partir de 2017

– la signature entre les usiniers, l’État et les planteurs d’une Convention canne allant au moins jusqu’à 2021, pour que les agriculteurs puissent avoir une visibilité égale à la durée de vie d’une souche de canne.

Pour atteindre ces objectifs, le Conseil régional demande au Président de la Région :

– de prendre l’initiative d’une réunion d’urgence avec le Département, la Chambre d’agriculture, les syndicats de planteurs et les représentants des usiniers afin d’établir une plateforme commune à défendre auprès de l‘Etat.


Kanalreunion.com