Canne à sucre

L’inquiétude grandit à l’approche de la coupe

Témoignages.re / 10 juin 2013

Après la sécheresse dans l’Ouest, la CGPER a fait part hier d’une autre menace dans le Sud et l’Ouest : le retour du ver blanc et du borer. Le syndicat appelle de toute urgence à un plan d’éradication de ce ravageur.

JPEG - 80.2 ko
2013 plus dure que 2012, c’est vrai aussi pour les planteurs. « Cette campagne 2013 ne permettra pas de compenser les pertes subies ces dernières années », estime la CGPER.

La CGPER tenait hier une conférence de presse pour alerter sur l’inquiétude grandissante des planteurs à quelques semaines de la coupe.

« À quelques semaines de l’ouverture de la campagne sucrière dans le Sud, les planteurs des Hauts s’apprêtent à vivre une campagne médiocre malgré des pluies bénéfiques en début d’année » , précise la CGPER pour qui « cette campagne 2013 ne permettra pas de compenser les pertes subies ces dernières années ».

De plus, la sécheresse de ces dernières années qui a fragilisé les cannes a entraîné une recrudescence du ver blanc et du Borer avec des conséquences sur la pousse des cannes. « À certains endroits, les cannes peuvent même s’arracher à la main ! », déplore le syndicat dirigé par Jean-Yves Minatchy

Après avoir alerté les autorités en 2011, la CGPER constate que le retour du ver blanc semble se confirmer dans les régions Sud-Ouest. D’où la nécessité de remettre en place un plan d’éradication départemental.


Kanalreunion.com