Canne à sucre

La filière canne à l’ordre du jour de Dominique Sorain

Un nouveau préfet à La Réunion

Manuel Marchal / 3 septembre 2014

Dominique Sorain a pris ses fonctions hier. Le nouveau préfet de La Réunion compte mettre l’accent sur l’économie et l’emploi conformément à la feuille de route du gouvernement. A La Réunion, cela se déclinera par une attention importante accordée à la filière canne.

JPEG - 38.5 ko
Dominique Sorain était auparavant préfet des Vosges, puis de l’Eure.

Ce 2 septembre, après un hommage rendu au Monument aux morts de Saint-Denis, Dominique Sorain a commencé sa prise de fonction par une rencontre avec les journalistes. Le nouveau préfet a décliné les différents dossiers qui l’attendent avec en parallèle des échéances incontournables. C’est en effet cette année que se négocient les Contrats de projet Etat-Région.

Dominique Sorain précise aussi que les annonces du président de la République permettent d’avoir une visibilité importante pour son action.
Pour l’emploi, le préfet souhaite s’appuyer sur le travail en réseau avec les collectivités.

La filière canne va être un des premiers dossiers sur la table. Dominique Sorain prévoit de rencontrer prochainement les acteurs de la filière. Il rappelle l’engagement annoncé par le président de la République : 36 millions d’euros supplémentaires par an sous condition d’un accord de l’Union européenne. Par son aide financière, l’Etat compte donc accompagner la structuration de la filière dans un environnement bouleversé par la fin du prix garanti du sucre. Le représentant de l’Etat a évoqué la volonté de la filière de se positionner davantage sur le sucre haut de gamme.

Dominique Sorain ne sera pas en terrain inconnu. Il a en effet occupé des responsabilités au ministère de l’Agriculture, notamment lors des négociations du GATT, l’institution internationale qui s’est transformée en OMC, Organisation mondiale du Commerce.


Kanalreunion.com