Canne à sucre

Le PCR réagit au communiqué de la Chambre d’Agriculture sur la baisse des dotations à la filière canne

Solidarité avec les planteurs

Parti Communiste Réunionnais / 5 novembre 2014

Le Parti communiste réunionnais aux côtés des planteurs. Le PCR appelle les parlementaires à agir pour que la filière canne ne subisse pas une baisse de la subvention de l’Etat. Le PCR demande également au président de la République de tenir ses engagements sur ce sujet.

JPEG - 35.5 ko
Le PCR demande à François Hollande de tenir ses engagements. Il ne doit pas y avoir un discours à La Réunion et un autre différent à Paris.

Dans un communiqué, la Chambre d’Agriculture s’inquiète de la baisse des subventions d’État allouées à la filière canne, inscrites au budget 2015. Elle vient d’écrire au Président Hollande ainsi qu’aux Parlementaires de La Réunion pour tenter de redresser cette mauvaise proposition.

Pour sa part, le Parti Communiste Réunionnais, fidèle à son soutien indéfectible au monde agricole, salue l’initiative de la Chambre. En effet, cette réduction budgétaire vient confirmer que désormais, à Paris, le gouvernement agit comme si la filière canne est finie. Il y aurait ainsi un langage présidentiel différent à Paris par rapport aux propos tenus à La Réunion, en août dernier. Ceci est un message très négatif que ne manquera pas d’exploiter Bruxelles alors même que les autorités européennes doivent statuer sur une augmentation de 38 millions d’euros d’aide à la filière, à la demande du Président Français.

Le PCR s’associe pleinement aux inquiétudes des professionnels et demande à son tour au Président de la République de respecter ses engagements pris devant les Réunionnais de soutenir la pérennisation de la filière canne. Il appelle tous les Parlementaires de ne pas abandonner les planteurs et à faire bloc derrière la Chambre d’Agriculture pour sauvegarder un pan entier de notre économie.

Bureau de presse du PCR
Le Port, le 4 novembre 2014


Kanalreunion.com