Canne à sucre

Les planteurs réclament leur prime bagasse

Filière canne : dix mois après la promesse, toujours rien

Témoignages.re / 25 mars 2010

La Chambre d’Agriculture demande au Premier ministre, au ministre de l’Agriculture et au préfet d’intervenir pour permettre le paiement de la prime bagasse aux planteurs de La Réunion.

Les planteurs attendent toujours le versement de la prime bagasse. Pour la première fois cette année, ils devraient la percevoir. Mais voilà, l’annonce du Premier ministre peine à se concrétiser. Le 10 juillet 2009, ce dernier avait en effet annoncé lors de sa visite à Bras-Panon que le prix de la bagasse serait revalorisé à 13 euros la tonne de cannes livrée. Sur ces 13 euros par tonne, 11,05 euros sont reversés aux planteurs, indique Jean-Yves Minatchy. Le président de la Chambre d’Agriculture a donc convié les planteurs à une réunion d’information hier après-midi à Beaufonds.
Il semble que le paiement de la prime bagasse soit suspendu au cas de la Guadeloupe. EDF utilise de la bagasse dans trois centrales thermiques, dont deux à La Réunion (le Gol et Bois-Rouge) et une à la Guadeloupe. Mais alors que le contrat avec EDF et la CRE (Commission de Régulation de l’Energie) est prêt à La Réunion, à la Guadeloupe, le contrat est encore en cours. EDF attend donc que tous les contrats soient finalisés pour lancer la procédure de paiement qui devrait durer 2 mois, selon les planteurs. Le président de la Chambre d’Agriculture demande donc au Premier ministre, au ministre de l’Agriculture et au préfet de prendre en main ce dossier en attente depuis des mois.

EP


Kanalreunion.com