Canne à sucre

Motion concernant l’avenir de la filière canne-sucre

Assemblée plénière du Conseil régional

Céline Tabou / 23 avril 2014

Présentée par Maya Césari, la motion demande au Gouvernement « de communiquer sans délai aux acteurs réunionnais l’état d’avancement de l’audit et ses conclusions dès qu’elles lui seront transmises ». En effet, le gouvernement a lancé « depuis plusieurs mois un audit sur la filière canne sucre et sur les conséquences de la suppression des quotas sucriers », notamment après la venue de Dacian Ciolos, commissaire européen en charge de l’agriculture et des annonces de l’ancien ministre des Outre-mer, Victorin Lurel, sur l’avenir de la canne à sucre à La Réunion.

Le groupe Alliance demande également au Gouvernement de « mettre d’ores et déjà en place dans chaque région d’outremer un groupe de travail sur ce dossier, associant l’ensemble des acteurs ». En effet, comme le note l’Alliance, la filière est un secteur structurant dans « tous les secteurs de la vie économique et sociale, à travers les planteurs de canne, les transporteurs, des ouvriers des deux usines, le poids de ce secteur dans l’industrie réunionnaise, la valorisation énergétique, la création de valeur ajoutée, l’importance de l’exportation », etc. ... Raison pour lesquelles, « l’ensemble des acteurs réunionnais concernés doit disposer de tous les éléments pour appréhender toutes les conséquences et débattre des mesures à prendre pour faire face à la nouvelle situation ».


Kanalreunion.com