Canne à sucre

« Sauvons la filière canne »

L’Appel de Portail

Témoignages.re / 14 février 2015

Le 5 février, des planteurs se sont réunis pour discuter de l’avenir de la filière canne. Ils ont décidé de créer un Comité de survie de la filière canne, fondé par l’Appel de Portail. Voici la présentation de ce document par Jean-Denis Comorassamy, planteur et candidat aux élections départementales à Saint-Leu/Trois-Bassins.

JPEG - 37.6 ko

« Le 2 janvier j’ai annoncé ma candidature aux Départementales du 22 Mars, aux côtés de Simone Yee-Chong-Tchi-Kan. Nous avions déclaré qu’une de nos préoccupations étaient l’avenir de la filière canne-sucre. La fin des quotas sucriers et des prix garantis est une grave menace pour toute l’économie de La Réunion, en particulier Trois-Bassins/Saint Leu. Nous avons en mémoire la disparition du géranium à la Chaloupe et aux Plate qui a causé la ruine de nombreux planteurs. Les terrains sont aujourd’hui abandonnés, en friche.

Nous avons décidé d’engager le débat électoral sur l’avenir de la plus importante économie agricole. Les élus vont-ils sauver les planteurs ? Les planteurs vont-ils gaspiller leur bulletin de vote pour des candidats qui ignorent leurs problèmes ? Les électrices et les électeurs sont-ils suffisamment informés ?

Un mois plus tard, le 5 février, j’ai réuni des planteurs pour en discuter, à Portail. Après des échanges très intéressants, les personnes présentes ont décidé de créer un Comité pour la Survie de la filière canne/sucre. Les fondateurs de ce Comité sont des professionnels de la canne. Le but principal est de sensibiliser les électrices et les électeurs aux conséquences de la disparition de la filière canne pour qu’ils votent pour des élus qui se battent pour eux.

La première action du Comité sera de recueillir 1000 signatures qui seront adressées au Président Hollande. Il avait déclaré, en août 2014, lors de sa visite, qu’il était d’accord avec la demande d’une rallonge de 38 millions d’euros, après 2017, soient au total 128 millions de soutien à l’ensemble de la filière Outre Mer. Il disait qu’il lui fallait l’aval des Autorités Européennes. Le silence qui dure depuis 6 mois n’est pas bon. Cette pétition est un rappel de la parole présidentielle.

La Réunion connaît déjà une grave crise économique et sociale. Sauvons la filière canne/sucre qui occupe près de 30 000 emplois et protège un espace entretenu de 24 000 hectares. Signons l’Appel de Portail. »

Jean Denis Comorassamy
Candidat aux élections départementales 2015- 14ème canton (Saint-Leu/ Trois-Bassins)

Communiqué du comité de survie de la filière canne/sucre
« SAUVONS LA FILIERE CANNE/SUCRE »
Mesdames, Messieurs,
Le régime des quotas sucriers et des prix garantis vont disparaître en 2017.
Le sucre de la Réunion sera en concurrence directe sur le marché mondial. Des milliers de planteurs seront ruinés. Les deux dernières usines vont fermer.
L’usinier a déjà prévenu : il achètera notre canne que si le gouvernement intervient.
Le président de la République a répondu qu’il est d’accord pour l’aide supplémentaire de 38 millions mais qu’il attend la validation de l’Europe. Depuis son voyage à la Réunion le 21 août 2014, nous n’avons plus de nouvelles. Plus inquiétant encore la ministre de l’outre mer George Pau-Langevin est restée silencieuse lors sa récente visite, les planteurs n’ont eu aucune assurance.

Face à ce silence, nous avons décidé de créer le Comité de survie de la filière canne/sucre et de lancer une pétition.
Nous appelons les planteurs de canne, les travailleurs d’usine, les employés des entreprises de valorisation de la bagasse, de la mélasse, du rhum, etc, tous les acteurs de la filière, à y adhérer pour réclamer la transparence sur les discussions en cours.

Nous demandons aux élus de La Réunion et aux candidats qui aspirent à la fonction élective, aux électrices et électeurs, de soutenir cette initiative citoyenne.
Nous sommes convaincus que seule l’UNION pourra peser sur les engagements du Président de la République et sauver la filière canne/sucre.

Signez et faites signer.

Pour les membres fondateurs,
Jean Denis Comorassamy/F.Soupin/J.Fred Sinapayel / W.Sinapayel


Kanalreunion.com