Canne à sucre

« Si ça continue, il faudra rallonger la campagne sucrière »

Campagne sucrière 2009 dans le Sud

Sophie Périabe / 1er septembre 2009

Mercredi dernier, la Commission mixte d’usines s’est réunie au Gol afin de faire le point sur l’avancement de la campagne sucrière dans le Sud et les difficultés rencontrées par les planteurs.

Avec les pluies des dernières semaines dans le Sud, les planteurs n’ont pu récolter correctement leurs cannes. L’usine du Gol a donc décidé d’allonger le temps de livraison des cannes, mais sans en informer les principaux intéressés, les planteurs. « Samedi, par exemple, l’usine réceptionnait les cannes jusqu’à 10h, mais zot la pas di aux planteurs. Du coup, à 7h, navé pu de cannes », soutient Bernard Maratchia de la CGPER. « Si y continue comme ça, y faudra rallonger la campagne sucrière ».
Autre problème soulevé par les planteurs : l’aménagement de la plate-forme du Gol. « Déjà à la plate-forme de Coco, y prend pu de cannes et la plate-forme du Gol la subi des aménagements. Na pu assez de place pour livrer les cannes, des fois nou perde 1h et demie, 2h de temps pour livrer. Zot la dit à nou que zot y sa agrandir l’année prochaine, mais y reste à voir ».
Au niveau de la production, cette année devrait être une très bonne pour les planteurs. « Avec la pluie, néna plus de cannes ». Mais l’usine du Gol connaît, en ce moment, de petites difficultés qui perturbent la réception des cannes. « La semaine dernière, il y a eu une panne à la centrale thermique. Ce matin, les transporteurs ont bloqué les routes, du coup, le sucre ne pourra sortir de l’usine et l’usine ne pourra pas réceptionner de cannes supplémentaires. Si ça continue, arrivé à la fin de la campagne, il y aura encore beaucoup de cannes dans les champs », insiste Bernard Maratchia.
Il faut donc trouver des solutions rapidement pour que les cannes ne pourrissent pas dans les champs.

 SP 


Kanalreunion.com