Canne à sucre

Tous concernés

Témoignages.re / 25 octobre 2011

Dans sa proposition de réforme de l’organisation du marché du sucre, la Commission européenne propose la fin des quotas dès 2015. Si cette mesure était mise en application, ce serait la fin du prix garanti du sucre pour les usiniers, et donc se poseront de lourdes interrogations sur la pérennité de la culture de la canne à La Réunion.
Hier, Élie Hoarau, député au Parlement européen, et Paul Vergès, sénateur et engagé depuis plus de 50 ans dans les luttes des planteurs, ont appelé au rassemblement.
56 ans après la bataille pour sauver Quartier Français, c’est une lutte encore plus décisive qui s’engage. De son issue dépendra le maintien ou pas dans notre île d’une filière porteuse d’emplois et d’un savoir-faire que le monde entier nous envie.


Kanalreunion.com