Canne à sucre

Younous Omarjee et 8 députés demandent l’exclusion des sucres spéciaux de l’accord UE-Vietnam

Filière canne-sucre

Témoignages.re / 11 septembre 2015

Dans un communiqué, le député de l’Union des Outre-mer annonce sa participation à une initiative pour protéger le sucre réunionnais de la concurrence du Vietnam. Huit membres de la commission Commerce International (INTA) du Parlement européen, de tous les partis politiques, ont adressé une lettre à la Commission européenne pour qu’elle prenne en compte les intérêts de la filière canne-sucre de La Réunion dans les discussions avec le Vietnam. Voici le communiqué du député.

JPEG - 50.1 ko
Voici des sucres spéciaux fabriqués à La Réunion. Résisteront-ils à l’ouverture du marché européen ?

Sur proposition du député européen Younous Omarjee, huit membres de la commission Commerce International (INTA) du Parlement européen, de tous les partis politiques (UMP, PS, MODEM, VERTS, FRONT DE GAUCHE) ont adressé hier avec l’eurodéputé réunionnais un courrier à la Commissaire européenne au Commerce Cecilia Malmström, pour lui demander d’exclure les sucres spéciaux (non destinés au raffinage) du contingent tarifaire prévu par l’accord commercial UE-Vietnam actuellement en cours de finalisation entre les autorités européennes et vietnamiennes.

Comme l’avait révélé Younous Omarjee, l’accord commercial UE-Vietnam en cours de négociation prévoit en effet la libéralisation de 20 000 tonnes de sucre, mais n’exclut pas de manière formelle les sucres spéciaux de ce contingent tarifaire. Cela signifie que le Vietnam pourrait être en capacité d’exporter sur le marché européen ses productions de sucres spéciaux sans aucuns droits tarifaires, venant concurrencer directement un marché de niche pour la filière productive pivot de l’économie de l’Ile de La Réunion.

Dans le courrier, les eurodéputés se disent très attentifs à l’avenir de la filière canne-sucre de La Réunion et préoccupés par les termes connus de l’accord commercial avec le Vietnam. Ils appellent ainsi la Commission européenne à acter sans ambiguïté l’exclusion des sucres spéciaux du contingent tarifaire de libéralisation de 20 000 tonnes de sucre octroyé au Vietnam, en cohérence avec ce qui avait été fait pour l’accord UE-Afrique du Sud. Ainsi qu’en cohérence avec les orientations générales de la Commission européenne à l’égard des RUP et notamment du respect de l’article 349 du Traité de Lisbonne.

« Il y a un temps très court devant nous où une marge de manœuvre existe encore pour que dans les détails de l’accord qui sont en cours de rédaction, cette exclusion soit précisée. C’est pourquoi j’utilise à Strasbourg et à Bruxelles ce temps au maximum en ralliant le plus possible de soutien. Ce courrier a une force certaine, comme les messages adressés à la Commission européenne par la commission agricole du Parlement européen qui me soutient également dans ce combat. J’ai également sollicité le Président Schulz personnellement pour qu’il mette tout son poids. Nous jetons toutes nos forces dans cette bataille qui est essentielle pour notre agriculture. Nous n’avons aucune garantie de résultats mais au moins nous aurons fait le maximum de ce qu’il est possible de faire », précise l’eurodéputé.

Liste des signataires du courrier : Younous OMARJEE ; Eric ANDRIEU ; José BOVÉ ; Yannick JADOT ; Patrick LE HYARIC ; Emmanuel MAUREL ; Franck PROUST ; Tokia SAÏFI ; Marielle de SARNEZ

PDF - 825.9 ko
Lettre des députés.


Kanalreunion.com