Co-développement

45 collégiens réunionnais à l’Exposition universelle de Shanghaï

Dans le cadre de la Quinzaine de La Réunion

Témoignages.re / 17 août 2010

Samedi dernier à la Villa du Département, le Conseil général a présenté le déplacement à l’Exposition universelle de Shanghaï de jeunes collégiens apprenant le chinois et d’artistes. Retour sur cet événement.

Le Pavillon français de l’Exposition universelle de Shanghai accueille chaque jour des dizaines de milliers de visiteurs (90.000 actuellement).
Du 16 au 31 août prochain, il accueillera l’île de La Réunion dans l’espace
FOCUS pour une exposition temporaire et à travers diverses manifestations : conférences, concerts, rencontres…
La présence de La Réunion à cet événement est une chance. Elle revêt naturellement pour les Réunionnais une charge symbolique importante dans la mesure où la Chine a été un des pays à la source de son peuplement. Et elle fournit par ailleurs l’occasion de faire connaître notre département français de l’océan Indien qui aspire de plus en plus à s’ouvrir sur son environnement régional et international.
L’organisation de notre présence multidimensionnelle a mobilisé de nombreux acteurs locaux : collectivités, chambres consulaires, associations…
Fidèle à sa vocation sociale et convaincu que la coopération entre les territoires passe d’abord par une mise en relation de leurs populations et leurs cultures, le Conseil général a fait le choix de proposer une programmation axée sur les échanges éducatifs et culturels.
C’est une quarantaine de collégiens étudiant le chinois qui fera le déplacement ainsi que des artistes qui sont déjà au contact d’autres artistes chinois. Pour tous, il s’agira d’une forme de ressourcement culturel mais surtout une formidable ouverture sur un autre monde.


Le déplacement en Chine de collégiens étudiant le chinois

Même si la marge de progression est encore grande, un nombre croissant de jeunes Réunionnais font, dès le collège, l’apprentissage de la langue et de la civilisation chinoise.
Aujourd’hui, cet enseignement est assuré dans 11 collèges publics et privés dont 7 participeront au déplacement à Shanghai. Au total, 45 collégiens étudiant le chinois seront du voyage. Le Conseil général a tenu à ce que soient intégrés au groupe de jeunes, des collégiens porteurs de handicap et des conseillers généraux jeunes.
Encadrés par leurs professeurs, ils participeront activement à l’animation des manifestations au sein du Pavillon français (chants et poèmes en chinois et en créole, etc.) tandis que les équipes pédagogiques mettront à profit ce séjour pour envisager des jumelages inter-établissements en partenariat avec l’Académie de La Réunion. Leur programme prévoit aussi la visite de sites et monuments culturels majeurs de Shanghai.

- Collège Juliette Dodu

- Collège Les Alizés

- Collège Joseph Bédier

- Collège Bois de Nèfles

- Collège 14ème Km

- Collège Hubert de Lisle

- Collégiens porteurs d’un handicap

- Collège Saint-Michel

- Conseillers généraux jeunes


Le déplacement en Chine d’artistes réunionnais pour la diffusion et les échanges artistiques

Comme pour l’éducation, la programmation proposée par le Conseil général dans le champ de la culture a été définie suivant les contraintes de temps et de lieux et surtout en privilégiant l’échange culturel plutôt que l’événementiel.
L’artiste plasticien Henri Maillot présentera dans le patio du Pavillon français trois sculptures, dont deux ont déjà été présentées à Pékin : en 2008 en marge des Jeux olympiques, en 2010 à l’Alliance française et actuellement dans une galerie pékinoise ; elles devraient poursuivre leur itinérance après l’Exposition universelle jusqu’à Canton.
Adossée à cette exposition, une performance de la danseuse Nadjani associant danse contemporaine et moringue (présence de moringueurs de l’association Lekol Moring Lo Port) donnera à voir deux facettes de l’expression artistique réunionnaise : sa modernité et son ancrage dans la diversité de nos origines culturelles, en l’occurrence ici nos racines africaines.
Le jeune groupe de musique Jozéfinn’ se produira lui aussi à plusieurs reprises avec l’artiste chinois Guo Gan, musicien classique avec qui il a entrepris un travail de recherche depuis plusieurs mois et auquel ce séjour en Chine permettra de donner de nouveaux développements.


Kanalreunion.com