Co-développement

Concrétisation d’une politique d’ouverture conduite par Paul Vergès

Visite de Jia Qinglin

Manuel Marchal / 2 avril 2010

L’arrivée dans notre île hier du 4ème plus haut personnage de la République populaire de Chine à la tête d’une forte délégation est la concrétisation d’une politique d’ouverture conduite par Paul Vergès à la tête de la Région durant les deux dernières mandatures.

La première étape avait été la visite d’une délégation conduite par Li Langing, Vice-Premier ministre de la Chine, marquée par la présence de Wu Jianming, premier ambassadeur de Chine en France à se rendre à La Réunion. André Thien Ah Koon, en tant que parlementaire chargé de mission avait été un des artisans de cette première.

Puis Paul Vergès a signé en 2003 avec la ville de Tianjin une convention de coopération qui est le point de départ des événements qui s’accélèrent depuis quelques mois : venue d’un Consul général, inauguration du Consulat par l’ambassadeur de Chine en France puis l’arrivée hier d’une forte délégation conduite par le président de la Commission consultative politique du peuple chinois.


Jia Qinglin : « la profondeur de l’amitié des Réunionnais envers le peuple chinois »

Le 4ème personnage de la République populaire de Chine est arrivé hier en provenance d’Afrique du Sud à la tête d’une délégation de 76 personnes. Lors de son discours, le président de la Conférence consultative politique du peuple chinois a mis en avant plusieurs atouts de notre pays : le tourisme, les énergies renouvelables et surtout son peuple.

« La Réunion est une perle de l’océan Indien qui fascine par ses paysages charmants, la vie paisible de ses habitants », a dit Jia Qinglin, président de la Conférence consultative politique du peuple chinois.
Le 4ème personnage de la République populaire de Chine est arrivé hier par vol spécial à La Réunion. Il est à la tête d’une délégation de 76 personnes. Son séjour de deux jours dans notre île constitue l’étape finale d’une tournée dans plusieurs pays d’Afrique : Cameroun, Namibie et Afrique du Sud.
Jia Qinglin a été accueilli à sa descente d’avion par l’ambassadeur de Chine en France, Kong Quan, par le Consul général de Chine à La Réunion, Zhang Guobin, par la sénatrice de La Réunion Gélita Hoarau et par le préfet Michel Lalande.
Dans le hall de l’aéroport, un nombreux public composé notamment de représentants d’associations culturelles a réservé un accueil chaleureux à Jia Qinglin et aux membres de la délégation.
Le cortège s’est ensuite dirigé à la Préfecture pour un entretien privé avec le représentant de l’État, suivi d’un échange de discours lors de la réception organisée en l’honneur de la délégation chinoise.
Le préfet a exprimé la cordialité des relations franco-chinoises, avec notamment la perspective de la participation de la France à la prochaine exposition universelle de Shanghai. Le représentant de l’État a également cité les rencontres fréquentes entre les plus hauts dirigeants de la France et de la Chine.
Pour sa part, Jia Qinglin a souligné les atouts de notre peuple. C’est tout d’abord lui-même, sa manière de vivre, a-t-il dit en substance.
Le président de la Haute assemblée de la Chine a rendu un hommage appuyé à « la profondeur de l’amitié des Réunionnais envers le peuple chinois ». Il a rappelé que les échanges ont commencé au 19ème siècle, avec l’arrivée de travailleurs venus de Chine qui ont ensuite contribué de manière importante au développement de La Réunion.
Jia Qinglin est revenu sur l’accélération de ces relations aux cours des dernières années, marquée par l’installation en février dernier d’un Consulat général de Chine à La Réunion. Le 4ème personnage de la République populaire de Chine conclut en évoquant les importantes ressources de La Réunion en matière de tourisme, dans les énergies renouvelables notamment. Des domaines qui grâce auxquels la coopération entre La Réunion et la Chine peut s’élargir, a-t-il dit en substance.

Manuel Marchal


Gélita Hoarau : « la concrétisation d’une politique d’ouverture voulue depuis des années »

« J’ai souhaité la bienvenue à Jia Qinglin en tant que sénatrice de la République française, mais aussi à un frère qui vient d’un si grand pays » : Gélita Hoarau faisait partie du comité qui a accueilli le président de la Conférence consultative politique du peuple chinois.
Gélita Hoarau se souvient que dans sa jeunesse, elle entendait parler de la Chine, et aujourd’hui, elle est très honorée d’accueillir un haut dignitaire de ce pays.
Pour la sénatrice, cette venue est « la concrétisation d’une politique d’ouverture voulue depuis des années ». « Avec une si forte délégation, cette visite est importante pour l’économie de notre pays et pour nos jeunes », souligne-t-elle.


Kanalreunion.com