Co-développement

Consolider davantage « notre esprit de solidarité et de fraternité »

Béatrice Attalah, ministre des Affaires étrangères de Madagascar

Témoignages.re / 27 février 2016

Intervention au 31e Conseil des ministres de la Commission de l’océan Indien, le 26 février 2016 à Saint-Denis à La Réunion.

JPEG - 69.4 ko

Béatrice Attalah, ministre des Affaires étrangères de Madagascar et présidente sortante du Conseil des ministres de la COI, a déclaré que l’organisation demeure un géant dans la région, mais qui reste fragile. Sous sa présidence, la visibilité de la COI s’est améliorée au cours des différents sommets internationaux.

Béatrice Attalah a salué le retour du sommet de la Francophonie dans l’océan Indien, 23 ans après sa dernière session dans notre région. Il se tiendra en novembre à Madagascar. La ministre a annoncé l’ouverture prochaine à Madagascar d’un bureau de l’Organisation internationale de la Francophonie rayonnant sur l’océan Indien.

La ministre malgache a également annoncé une prochaine réunion du COMESA dans la Grande Île.

Elle a appelé à faire avancer le processus d’intégration régionale. La concrétisation du projet de sécurité alimentaire sera à réaliser au cours de la présidence qui commence.

Soulignant que « nous avons un devoir de redevabilité sociale », la ministre a salué des actions de la COI plus proches de la population.

La présidence malgache a été un événement qui a marqué le retour de Madagascar sur le devant de la scène internationale : « Madagascar retrouve chaque jour la confiance de nos partenaires »

Béatrice Attalah a appelé les États membres pour consolider davantage « notre esprit de solidarité et de fraternité ».

« Au moment où la France va prendre la présidence de notre organisation, Madagascar est fière d’avoir occupé cette tâche. Madagascar est plus forte, et d’un pas décidé nous marchons vers l’avenir.

JPEG - 96 ko
Délégation de Madagascar conduite par Béatrice Attalah


Kanalreunion.com