Co-développement

Don de 100.000 dollars de la Chine à la Commission de l’océan Indien

Chine-COI : un soutien renouvelé

Témoignages.re / 2 novembre 2017

La République populaire de Chine réitère son soutien à la coopération régionale à travers un nouveau don de 100 000 dollars. L’Ambassadeur de la République populaire de Chine à Maurice, Sun Gongyi, et le Secrétaire général de la Commission de l’océan Indien, Madi Hamada, ont signé l’accord de don au siège de l’organisation régionale le 31 octobre 2017.

JPEG - 51.3 ko
L’Ambassadeur de Chine à Maurice et le secrétaire général de la COI.

Observateur auprès de la COI depuis février 2016, la Chine appuie régulièrement la Commission de l’océan Indien depuis 2012. Son ambassadeur, Sun Gongyi, en poste à Maurice depuis septembre 2017, a souligné le rayonnement acquis par la COI avec le temps : « la COI, (…) est devenue aujourd’hui une organisation régionale de plus en plus importante qui jouera à l’avenir un rôle de plus en plus grand dans les affaires régionales et internationales. »

Pour le secrétaire général de la COI « ce soutien renouvelé de la République populaire de Chine témoigne de l’intérêt de votre pays aux enjeux du développement dans notre région de l’océan Indien et de l’appréciation positive que porte la Chine sur l’action de notre organisation régionale ». Le Secrétaire général de la COI a fait part également de son souhait que cette cérémonie « soit le prélude à une coopération renforcée de la Chine avec notre organisation afin que nous puissions faire face ensemble aux grands défis du développement qui se posent à nos Etats insulaires et qui influent tant sur la stabilité à long terme de l’océan Indien. » L’ambassadeur Gongyi est d’ailleurs allé dans le même sens que le secrétaire général de la COI en déclarant que « la Chine (…) est prête à continuer (…) à travailler ensemble avec la COI pour mettre en œuvre des projets concrets afin de contribuer au développement des pays membres de la COI. »

A l’occasion de cette visite, le Secrétaire Général a également invité l’ambassadeur Sun Gonguy à signer le livre d’or pour témoigner de son passage au siège de la COI.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Les politiques de codéveloppement ça peut donc exister !!! Et c’est la solution, pour que ce principe de codéveloppement permette un nivellement vers le haut et non vers le bas, comme le libre échange sans garde fous ; la concurence, déloyale, la compétition sans règle ; qui sont les fondements de la mondialisation néolibérale et que pour l’instant nous nous sentons un peu seuls au Parti de la démondialisation PARDEM, pour la combattre...
    Déja, si les forces progressistes en France et dans les DROM et celles des pays non alignés acceptaient d’appliquer les principes de la charte de la Havane, ( que nous sommes les seuls à proposer)... La Réunion aurait tous les atouts pour réussir son intégration régionale en conservant ses acquis sociaux ; en protègeant ses productions ; et en provoquant un formidable amélioration des conditions de vie et de travail des autres pays de la zone... et peut être provoquer un effet domino qui changerait l’ordre mondial ...ce qui implique aussi une autre Europe une Europe de peuples (souverains et solidaires, maîtres de leur politique économique et monétaire ) et non ce machin avec une monnaie trop forte juste bonne pour les rentiers qui plombe nos économies... Bon ! je me calme... Mes amitiés à tous les progressistes qui se posent cette question : et maintenant : qu’est-ce qu’on fait ? Et qui en ont ras le bol des beaux discours !

    Article
    Un message, un commentaire ?