Co-développement

Durban à la rencontre de La Réunion

Témoignages.re / 18 avril 2012

Le Conseil général, représenté par le 1er vice-président Roland Robert, a reçu lundi au Conseil général James Nxumalo, maire de Durban.

Dans le cadre d’une visite officielle à La Réunion à l’invitation de la Mairie du Port, James Nxumalo, Maire de Durban (Afrique du Sud), l’une des plus grandes villes sud-africaines qui compte plus de 3.5 millions d’habitants, a été reçu lundi par le 1er Vice-président du Conseil Général, Roland Robert, Délégué à la Coopération régionale.
Une séance de travail s’est déroulée à la Villa du Département avec la délégation de la Mairie de Durban et de la Mairie du Port, conduites par les deux Maires, James Nxumalo et Jean Yves Langenier. Les échanges sont intervenus dans un climat fraternel découlant des liens historiques existants entre La Réunion et l’Afrique du Sud, notamment fondées sur la solidarité exprimée par les Réunionnais durant les années de lutte contre l’apartheid.
Le Conseil général développe depuis plusieurs années une coopération avec l’Afrique du Sud à travers le soutien à la mobilité des jeunes collégiens qui se rendent de plus en plus dans ce pays pour l’apprentissage de l’anglais. La coopération culturelle occupe aussi une place importante dans les relations entre le Département et ce pays. Des initiatives du Conseil général et du secteur associatif ont permis des échanges artistiques dans des domaines divers.
Cette rencontre a par ailleurs permis de discuter des perspectives de coopération entre le Conseil général et la Ville de Durban. Trois axes de coopération ont été identifiés. Pour la coopération culturelle : au-delà du soutien aux acteurs culturels, l’objectif est d’encourager les jumelages entre musées ; ce qui permettrait des échanges d’exposition entre les musées du Département de La Réunion et ceux de Durban. Pour la coopération éducative, le Conseil général entend élargir à l’Afrique du Sud le dispositif d’enseignement du Français qu’il soutient depuis 2007 aux Seychelles et en Afrique australe. La mobilité est un axe important dans le cadre des échanges que nous souhaitons voir développés avec l’Afrique du Sud. Ce qui se concrétisera par l’affectation de jeunes Réunionnais qualifiés au sein de structures d’enseignement (Alliance Française, structures nationales dans le pays partenaire). Enfin, des échanges de savoir-faire pourraient être développés dans le domaine de la conduite de projets agricoles communautaires, la ville de Durban ayant développé une politique active de production agricole à travers les jardins familiaux.



Kanalreunion.com