Co-développement

Jean-Paul Adam reçu au Conseil général

Le Ministre Seychellois des Affaires étrangères en visite à La Réunion

Témoignages.re / 12 novembre 2012

Nassimah Dindar, présidente du Conseil général, entourée de Roland Robert, premier vice-président en charge de la coopération et d’Ibrahim Dindar, vice- président en charge de la mobilité et président du CNARM, a reçu hier après midi, Jean-Paul Adam, ministre seychellois des Affaires étrangères.

Cette rencontre s’inscrit dans la droite ligne des échanges qu’a eus la présidente du Conseil général avec James Michel, président des Seychelles, le mardi 30 octobre dernier. En effet, tant le Conseil général que la République des Seychelles ont exprimé leur volonté commune de renforcer la coopération bilatérale.

JPEG - 46.4 ko

Nassimah Dindar et James Michel ont convenu que cette coopération pouvait s’accroître dans les domaines du social, de l’environnement et de la jeunesse.
La Présidente du Conseil général a ainsi souhaité que puisse être mise en place une « ronde de la jeunesse de l’océan Indien », la jeunesse de nos îles se donnant la main dans un symbole d’unité. Car, a-t-elle indiqué, « notre jeunesse, qu’elle soit aux Seychelles ou à La Réunion, est confrontée aux mêmes problématiques de l’emploi, des addictions, et de désespérance quant à son avenir ».

Ainsi le principe d’un partenariat a-t-il été décidé autour des dispositifs SOS Zamal (lutte contre les addictions) et Académie des Dalons. L’objectif partagé, aux Seychelles comme à La Réunion est de renforcer la cohésion familiale, pilier de nos sociétés.

Il a aussi été décidé d’un renforcement de la coopération en matière de mobilité professionnelle. Une cinquantaine de jeunes Réunionnais, recrutés par le Conseil général ont ainsi acquis une expérience en tant qu’Assistants d’Education en Langue Française (AELF) aux Seychelles.

Chacun reconnaît la réussite de ce dispositif, et les parties seychelloise et réunionnaise ont convenu de l’accroître et de l’étoffer en direction d’autres secteurs et d’autres métiers comme le tourisme, l’hôtellerie, l’environnement et la protection de la biodiversité. Le Conseil général entend ainsi mobiliser tous les leviers d’insertion au service du co-développement socio-économique de la région.


Kanalreunion.com