Co-développement

L’expérience d’Anjouan saluée par l’ONU

Global South South Development Expo

Témoignages.re / 27 novembre 2014

Grâce au soutien de la Commission de l’océan Indien (COI), la coopération entre le Comité anjouanais pour le développement durable (CADD) et le Bureau de la coopération Sud-Sud des Nations unies aboutira très prochainement à la signature d’un protocole d’accord.

JPEG - 58.6 ko
Anissi Chamsidine gouverneur d’Anjouan, et Yiping Zhou , directeur du Bureau de la coopération Sud-Sud des Nations unies lors du Global South-South Development Expo.

« Cette collaboration, menée en marge du Global South South Development Expo, facilitera les interactions de nos entrepreneurs avec ceux des pays en développement, pour obtenir les technologies, les savoir-faire et les finances dont nous avons besoin », précise Anissi Chamsidine, gouverneur d’Anjouan, l’une des îles de l’Union des Comores.

L’expérience d’Anjouan est le modèle de coopération que le projet ISLANDS de la COI a mis en valeur lors de cet évènement annuel des Nations unies pour la coopération Sud-Sud. Cette rencontre tenue du 17 au 21 Novembre 2014 à Washington a rassemblé différents partenaires des deux hémisphères pour faire connaître les réussites, trouver des synergies entre les différentes initiatives, établir des partenariats et apporter des solutions concrètes de développement. La région de l’océan Indien y était représentée par le Gouverneur d’Anjouan.

« Ce qui se passe pour Anjouan est un exemple de nos efforts pour notre région, l’Indianocéanie. Depuis plusieurs mois nous aidons nos pays cibles à rassembler les différents acteurs du développement durable dans leur zone », poursuit Riccardo Magini, économiste du projet ISLANDS.

En effet, en partenariat avec la Fondation des Jeunes pour le Développement Durable (FJDD), le projet ISLANDS de la COI, financé par l’Union européenne, a lancé le programme Inspired Generations qui ambitionne de mettre en interaction un réseau régional d’acteurs de la société civile et du secteur privé partageant une volonté commune de développer une société durable. Grâce à cette initiative, des comités locaux pour le développement durable ont été mis en place aux Comores et d’autres seront bientôt crées à Madagascar, à Maurice, aux Seychelles et à Zanzibar.


Kanalreunion.com