Co-développement

La CEDEAO et le Brésil décident de renforcer leur coopération

Sommet au Cap-Vert

Témoignages.re / 5 juillet 2010

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et le Brésil ont convenu samedi à Sal, au Cap-Vert, de nouvelles initiatives pour renforcer leur coopération économique et politique, notamment dans la lutte contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire.

Dans une déclaration publiée à la fin de leur Sommet spécial d’un jour, les deux parties soulignent leur volonté de collaborer sur le plan de la sécurité, du partenariat avec le secteur privé, de l’amélioration des infrastructures, du renforcement des capacités et des échanges culturels.
« Nous avons convenu qu’en renforçant les relations entre le Brésil et la CEDEAO, nous allons améliorer nos capacités à affronter les problèmes de développement, et également à renforcer les institutions politiques, sociales et économiques, et le processus de paix et à instaurer la stabilité, particulièrement dans les pays en post-conflit », souligne la déclaration.
Le Brésil et la CEDEAO ont entrepris de favoriser de nouvelles opportunités d’investissement grâce à des partenariats entre les hommes d’affaires des deux parties, particulièrement dans le domaine des biocarburants, de l’industrie de transformation des produits agricoles et le tourisme.
Ils ont également décidé de renforcer leur coopération dans le domaine des transports aériens afin d’augmenter la desserte aérienne entre le Brésil et les pays de la CEDEAO.
Ils ont ainsi demandé à la Commission de la CEDEAO et les institutions concernées au Brésil de convoquer une réunion de leurs autorités de transport aérien afin de discuter les modalités d’une telle coopération.
Les deux parties ont également pris l’engagement de promouvoir une énergie propre et durable et de soutenir les activités du Centre de la CEDEAO pour les énergies renouvelables, une structure basée à Praia, la capitale du Cap Vert.


Kanalreunion.com