Co-développement

La longue marche pour l’implantation d’un Consulat de la République populaire de Chine

Samedi 6 février, 13h40, ouverture du Consulat général de Chine à La Réunion

Manuel Marchal / 8 février 2010

L’inauguration de samedi dernier marque une étape essentielle dans un combat commencé depuis des décennies, et dont la première étape concrète date de 25 ans.

L’inauguration du Consulat général de Chine samedi marque une étape essentielle dans l’ouverture de La Réunion sur le monde. Après Madagascar et l’Inde, c’est la Chine qui a maintenant un Consulat général à La Réunion.
C’est le résultat d’un combat commencé depuis des décennies, et dont la première étape date de 25 ans. En 1985, une délégation du PCR avait en effet été invitée par la Chine et quelques mois plus tard, c’est une délégation de la jeunesse chinoise qui était reçue par les Réunionnais.
En janvier 2003, une délégation comprenant l’Ambassadeur de Chine en France est en visite dans notre île et en novembre 2003, la Région Réunion signe avec la ville de Tianjin un accord-cadre de coopération.
Le 19 août dernier, c’est l’arrivée de Zhang Guobin, premier Consul général de Chine à La Réunion et cinq mois plus tard, c’est donc l’inauguration du Consulat général de Chine.
À 12 heures 30 ce samedi, le public était présent devant le numéro 50 de la rue du Général de Gaulle à Saint-Denis, désormais siège de la représentation diplomatique chinoise à La Réunion. Après le mot de bienvenue du Consul général de Chine et avant le discours du préfet de La Réunion, l’Ambassadeur de Chine en France a commenté cet événement.
Lors de son discours prononcé devant le Consulat, Kong Quan, a souligné que « La Réunion maintient une relation extrêmement dense et historique avec la Chine. Le gouvernement chinois accorde une grande importance à ses relations avec la France en général, avec La Réunion en particulier », présentant le Consulat général comme « une plate-forme de coopération entre la Chine et La Réunion ».
L’Ambassadeur a souligné également un « attachement au renforcement de la coopération décentralisée », et « la pleine confiance pour les coopérations entre la Chine et La Réunion ».
« La Réunion a un taux de croissance économique rapide » qui pourra favoriser « une amélioration du niveau de vie de la population ». L’Ambassadeur de Chine en France s’est dit « impressionné par les installations touristiques de La Réunion, ce sont des atouts pour nos deux pays ».
Kong Quan a également constaté que La Réunion produit plus de 30% de son énergie avec des énergies renouvelables, et il a indiqué que « la Chine produit 50% des panneaux solaires ».
Après avoir décrit une accélération des relations économiques entre la Chine et la France depuis l’établissement des relations diplomatiques voici 46 ans, l’Ambassadeur conclut son discours par l’annonce de l’Exposition universelle de Shanghai qui sera inaugurée le 1er mai prochain. « La semaine consacrée à La Réunion sera un moment fort de cette magnifique exposition », a-t-il conclut.
25 ans après la visite en Chine d’une délégation réunionnaise, c’est une date importante dans les relations entre nos deux pays qui a été inscrite samedi dans l’Histoire de noter pays.

Manuel Marchal


Kanalreunion.com