Co-développement

La Réunion, une île pleine d’atouts

Conférence de Wu Jianmin

Témoignages.re / 7 avril 2011

Pour cette seconde conférence mardi à l’ancien hôtel de ville de Saint-Denis, Wu Jianmin, ancien ambassadeur de Chine à Paris (de 1998 à 2003), a mis en avant les atouts de La Réunion, et les opportunités qui existent pour que l’île se développe et puisse échanger avec la Chine.

M. Wu Jianmin a mis en avant le malaise de l’Europe vis-à-vis d’un monde en mouvement, qui évolue et se modifie chaque jour. « L’Europe a contribué à la civilisation de l’Humanité », tant sur le plan culturel, intellectuel qu’économique, mais aujourd’hui, le modèle européen est dépassé et doit se réinventer.

La Réunion, un bout d’Europe dans l’océan Indien

Avec la montée en puissance de l’Asie et le renouveau de l’Afrique, « La Réunion a une chance inouïe » de se développer, a affirmé Wu Jianmin. En effet, le bouleversement de l’ordre mondial donne à La Réunion les possibilités de développer des partenariats culturels, économiques et politiques avec les pays émergents, dont la Chine et l’Inde, et ceux de la zone océan Indien et les pays africains, dont l’Afrique du Sud.

Wu Jianmin a aussi mis en avant la nécessité du co-développement entre La Réunion et les différents pays limitrophes afin de partager les connaissances, compétences, et surtout faire face, dans un esprit de solidarité, aux grands défis de ce monde (changements climatiques, terrorisme, crise économique et financière...). A une question posée, il a expliqué que de nombreux jeunes étaient au chômage, mais pouvaient très bien apporter aux pays en voie de développement un savoir-faire et des connaissances qui contenteraient tout le monde.

Le diplomate chinois a salué le « brassage culturel » de l’île et expliqué que celui-ci était un atout majeur pour La Réunion. « Comment, à La Réunion, toutes les cultures ont pu se mélanger, sans confrontation ? », a posé Wu Jianmin. Ce dernier a admis que cette particularité réunionnaise était à étudier, car « exceptionnelle ». D’autant plus que « le monde est en proie à un choc des civilisations qui n’est pas la voie à suivre ».

Aller au-delà de la « mentalité insulaire »

« Le monde change vite, la mentalité insulaire empêche de voir les changements de ce monde », a expliqué Wu Jianmin. Ce dernier a analysé le comportement de nombreux îliens, « l’horizon ne s’arrête pas à la superficie de l’île ».
Après avoir rencontré les maires Gilbert Annette, Roland Robert, et Nassimah Dindar, présidente du Conseil général, le diplomate a salué les politiques réunionnais qui ont conscience du bouleversement de l’ordre mondial.

Cependant, Wu Jianmin a pointé du doigt les trois principaux atouts de La Réunion, notamment le rayonnement spirituel de l’île. L’île est le « laboratoire de différentes civilisations, qui sont parvenues à s’harmoniser », cette richesse culturelle, mais aussi touristique, « la beauté de l’île m’a frappé, c’est un atout majeur pour La Réunion, car beaucoup de Chinois aimeraient venir à La Réunion pour voir et apprendre ».
Pour conclure, Wu Jianmin a expliqué que « La Réunion trouvera les solutions de ses problèmes dans le monde ».

Céline Tabou

Légende 5a
Signature de l’accord-cadre de coopération entre la Région et Tianjin, point de départ de l’approfondissement des relations entre La Réunion et la Chine.


De plus en plus d’échanges

Le président de la Fédération des associations chinoises (FAC) de La Réunion, Jerry Ayan, a annoncé l’arrivée de Han Fang Ming, chercheur au Centre de recherche sur les processus de modernisation mondiale à l’Université de Pékin et consultant politique au Comité national du PCC. Le président du Comité permanent de l’Assemblée nationale populaire, Wu Bangguo, devrait également faire un passage à La Réunion pour visiter l’île et « renforcer la coopération bilatérale » fin avril. La multiplication des échanges se situe dans le prolongement des différents accords signés par l’ancienne équipe à la Région, et la continuité des partenariats signés dans le passé. Aidé par le consul général de Chine, la FAC souhaite que « les gens prennent conscience des atouts de La Réunion, et surtout comment les transformer concrètement ».


Kanalreunion.com