Co-développement

Le câble METISS sur les rails

L’alternative au câble SAFE progresse

Témoignages.re / 21 décembre 2016

Le projet METISS, pour MElting poT Indianoceanic Submarine System, a été officiellement présenté par les huit opérateurs de télécommunications qui en sont les promoteurs. La cérémonie s’est déroulée le 15 décembre 2016 au Secrétariat général de la Commission de l’océan Indien (COI) en présence des représentants des Etats membres, dont Etienne Sinatambou, ministre mauricien de la Technologie, de la Communication et de l’Innovation, du secteur privé et de la presse.

JPEG - 53 ko
Le désenclavement numérique de La Réunion passera aussi par Madagascar.

Emtel et CEB FiberNET Co Ltd de Maurice, Blueline et Telma de Madagascar, et Canal + Telecom, SRR (SFR Réunion), Telco OI (Only) et Zeop de La Réunion sont les membres du consortium METISS qui installera un câble à très haut débit reliant Maurice, La Réunion et Madagascar à l’Afrique du Sud d’ici 2018. Cette infrastructure, d’une longueur d’environ 3500 km et au coût estimé de 75 millions d’euros, améliorera significativement les capacités de connexion de l’Indianocéanie.

Pour Madi Hamada, Secrétaire général de la COI, le câble METISS participera à l’émergence d’une « nouvelle donne économique dans une société numérique et intelligente ». Il a également rappelé le rôle de facilitateur de la COI qui a plaidé pour l’amélioration de la connectivité régionale et a accompagné la structuration du projet.

Patrick Pisal-Hamida, président du comité de pilotage de METISS et directeur général du groupe Telma, a présenté plus en détail le projet, soulignant notamment sa contribution à la croissance comme à l’amélioration des services publics. Il a également insisté sur l’ouverture du consortium auquel d’autres opérateurs des télécommunications des pays membres de la COI peuvent se joindre.


Kanalreunion.com