Co-développement

Le PCR à la manifestation des Chagossiens

Pour le droit des habitants des Chagos à retourner dans leur pays.

Manuel Marchal / 20 avril 2017

Hier à Port-Louis, capitale de Maurice, les Chagossiens organisaient une manifestation devant l’ambassade de Grande-Bretagne. Ils revendiquent le droit de retourner dans leur pays pour y vivre et dénoncent les pressions de la Grande-Bretagne qui tentent d’acheter le silence des Chagossiens. À leurs côtés, Ary Yée Chong Tchi Kan, a rappelé la solidarité des Réunionnais dans ce combat difficile.

JPEG - 58.6 ko
Olivier Bancoult et Ary Yée Chong Tchi Kan hier dans la manifestation.

Depuis plus de 40 ans, les Chagossiens vivent en exil. Ils ont été chassés de leur pays à cause de la construction de la base militaire américaine de Diego-Garcia, située sur la plus grande île de l’archipel des Chagos. Depuis, ils ne cessent de revendiquer le droit de retourner vivre sur la terre de leurs ancêtres.

Ils doivent faire face à l’opposition du gouvernement britannique, qui loue aux États-Unis le territoire sur lequel se situe la base de Diego-Garcia. Londres tente d’acheter le silence des Chagossiens en leur proposant plus de 40 millions d’euros. Les Chagossiens ont refusé et demandé que cette somme soit consacrée à la construction d’infrastructures leur permettant de vivre dignement aux Chagos. Le gouvernement britannique a alors tenté de diviser le mouvement en convoquant des Chagossiens un par un, pour les faire renoncer à revendiquer le droit au retour en échange d’une forte somme d’argent.

À l’appel du Groupe réfugiés Chagos (GRC), une manifestation a eu lieu hier à Port-Louis devant l’ambassade de Grande-Bretagne pour protester contre ces procédés, et rappeler que les Chagossiens ne veulent pas se contenter de simples visites sur l’archipel, mais veulent retourner y vivre. Ils ont pu une nouvelle fois compter hier sur la solidarité de La Réunion, illustrée par la présence à leurs côtés d’Ary Yée Chong Tchi Kan, secrétaire du PCR. Ce dernier était porteur d’une motion adoptée samedi dernier lors du meeting de soutien à la candidature de Jean-Luc Mélenchon.

La participation du Parti communiste réunionnais a d’ailleurs été relevée par RFI : « Parmi les manifestants, une voix régionale, Ary Yee Chong Tchi Kan, du Parti communiste réunionnais. Il appelle Londres à mettre fin à la souffrance des Chagossiens. « Nous avons fait voter une motion demandant au gouvernement britannique d’arrêter la destruction du peuple chagossien. Les Chagossiens demandent la Grande-Bretagne d’arrêter les intimidations, les manœuvres de division et de régler ce problème au fond et rapidement. » »