Co-développement

Le PCR appelle à la solidarité avec Madagascar

Graves inondations à Antananarivo

Parti Communiste Réunionnais / 28 février 2015

À Madagascar, des digues ont cédé à Antananarivo sous le coup de pluies diluviennes : plusieurs morts et des dizaines de milliers de sinistrés. Le Parti communiste réunionnais appelle à la solidarité. Voici le communiqué publié hier à ce sujet.

JPEG - 38.5 ko
La digue a cédé. (photo Madagascar Tribune)

Quelques semaines après le passage du cyclone Chedza qui a fait plusieurs victimes, Madagascar subit une nouvelle catastrophe climatique.

L’agglomération d’Antananarivo est traversée par les rivières Ikopa, Sisaony et Mama. Suite à des pluies diluviennes, leurs niveaux ont monté et des digues empêchant l’eau de se déverser vers la partie basse de la ville ont cédé.

Selon la Croix-Rouge, le bilan provisoire du Bureau National de Gestion des Risques et des Catastrophes (BNGRC), vendredi 27 février à 12h, fait état de 14 morts, près de 40 000 personnes sinistrées.
A Antananarivo, 19 000 personnes ont été contraintes de se déplacer. 8500 hectares de rizières sont inondées et plus de 600 habitations endommagées, voire détruites. Le bilan risque de s’alourdir au cours des prochains jours.
Le BNGRC a appelé les écoles, gymnases et centres d’enseignement à ouvrir leurs portes "et toute personne de bonne volonté à faciliter l’accueil" des personnes rendues sans-abris.
Le président Hery Rajaonarimampianina et son premier ministre Jean Ravelonarivo se sont rendus sur place aux premières heures de la matinée alors que les sinistrés étaient évacués en masse.

Le Parti communiste réunionnais appelle à la solidarité la plus large et la plus rapide pour soutenir les Malgaches confrontés à une catastrophe très grave. En particulier, le PCR appelle la mobilisation du Conseil Régional, du Conseil General et des Collectivités.

Le PCR rappelle également qu’à La Réunion, nous ne sommes pas à l’abri d’une telle catastrophe. Le changement climatique amène des phénomènes de plus en plus extrêmes et imprévisibles. La Réunion a ainsi subi plusieurs années de sécheresse.
La population réunionnaise dépasse aujourd’hui les 850.000 habitants. 850.000 Réunionnais doivent donc être protégés des dégâts des eaux. C’est le chantier immense de l’adaptation au changement climatique qui doit être lancé au plus vite.

Le Port, le 27 février 2015

Pour le secrétariat,
Yvan Dejean, secrétaire général


Kanalreunion.com