Co-développement

Les journées du développement durable lancées aux Seychelles

En présence d’une délégation de La Réunion

Témoignages.re / 28 octobre 2013

Dans le cadre du Festival Kreol se tiennent aux Seychelles les premières rencontres du développement durable. Elles sont co-organisées par les Seychelles et La Réunion. Notre île est représentée par une délégation comprenant notamment Roland Robert, vice-président du Conseil général délégué à la Coopération, et Nassimah Dindar, présidente du Conseil général.



JPEG - 79.6 ko
Lors du lancement des rencontres, Nassimah Dindar, présidente du Conseil général, et James Michel, président des Seychelles.

Les Seychelles et La Réunion ont promis de renforcer davantage leur collaboration dans le développement commun des domaines suivants : énergies renouvelables, environnement et dans le commerce de divers produits. Cet engagement a été pris lors du lancement de la première « rencontre du développement durable » organisée conjointement par les deux pays. L’événement de deux jours qui se tiendra au parking ICCS a été officiellement lancé par le ministre chargé de l’Environnement et de l’Énergie, Prof Rolph Payet, en présence du président James Michel et le vice-président Danny Faure.

Était notamment présent le Conseil général représenté par sa présidente, Nasimah Dindar, et son vice-président délégué à la Coopération, Roland Robert.

« Nos îles sont dynamiques »

Dans son discours, le Pr. Payet a insisté sur les bonnes relations et sur le mode de vie créole partagé par les deux territoires : « Si vous êtes ici aujourd’hui c’est que vous aussi vous avez peut-être un élément de réponse à la question : — D’où nous vient cette joie de vivre créole ? — Mon avis sur la question c’est qu’elle vient du cadre paradisiaque dans lequel nous vivons. Les Seychelles et La Réunion sont deux joyaux de l’océan Indien, des cadres sublimes que nous devons préserver, car notre culture, nos façons de vivre, de travailler, sont étroitement liées à l’environnement et à la biodiversité de nos îles et de l’océan qui nous entoure. C’est là que le développement durable a toute sa place dans ce festival créole. Nos îles sont dynamiques et, continuer à développer nos activités passe par préserver durablement l’environnement dans lequel ces activités s’insèrent et duquel elles dépendent ».

 

Les énergies renouvelables

Monsieur le Ministre Payet a aussi traité de l’importance du support Réunionnais aux Seychelles, vis-à-vis des dernières technologies appliquées aux énergies renouvelables. « Le savoir-faire Réunionnais en matière de développement soutenable est un modèle pour nos secteurs communs. Les professionnels de l’énergie et du secteur privé, aux Seychelles, sauront, je l’espère, accueillir les conseils de nos invités lors de cette rencontre, et pourront eux aussi faire profiter les experts réunionnais, ici présents, de leurs connaissances ainsi que de leurs interrogations. Je tiens ici à les remercier chaleureusement pour être venus si nombreux et si motivés par ces perspectives d’échanges commerciaux. C’est en tout près de 30 chefs d’affaires, 20 artisans, et 15 professionnels de l’énergie qui, gracieusement, offre leur temps, et ont fait la traversée pour ce festival. Nous allons confirmer notre volonté de travailler main dans la main, par le biais d’une coopération, qui nous dirigera au moins pour 2014 vers une sensibilisation de tous aux perspectives qu’offre le développement durable. Par cette convention, nous nous engageons à favoriser les actions conjointes qui nous permettront de renforcer nos relations et nos échanges interprofessionnels, dans une démarche de développement soutenable ».


Kanalreunion.com