Co-développement

Les performances de nos jeunes sportifs sur la voie du codéveloppement durable

Quelques leçons des 8èmes Jeux des Iles de l’océan Indien — 5 —

J.B. / 20 août 2011

Nous arrêtons ici notre série de réflexions sur les leçons que nous devons tirer d’une décennie de “Jeux”. Le débat continue sur la recherche de l’excellence en matière sportive. Il y a bien un consensus populaire en la matière. Et, comme nous l’avions dit au premier jour de ces 8èmes Jeux : « Que vive l’amitié entre les peuples et les jeunesses des îles de l’océan Indien ». Car d’autres défis nous attendent.

• Assurer une alimentation saine et durable dans une projection de population de 50 millions d’habitants

C’est le sujet essentiel qui doit mobiliser toutes les bonnes volontés. Nos territoires disposent du potentiel nécessaire pour satisfaire les besoins fondamentaux de nos populations, tout en créant de la valeur ajoutée et de l’emploi. Il y a urgence d’élaborer des solutions adaptées au nouveau cadre du codéveloppement durable régional.
L’eau, le riz, les grains, les viandes, le sucre, les fruits, les légumes, les médicaments… à vous de continuer la liste.

• Assurer une énergie propre et renouvelable pour les besoins du développement durable

C’est l’autre sujet sensible. Il faut trouver des alternatives au pétrole, gaz, charbon qui alimentent le réchauffement climatique et mettent en péril la planète, notre maison commune. Dans un premier temps, nous pouvons atteindre l’autosuffisance électrique à partir de ressources propres à chaque pays : soleil, vent, eau des rivières, la mer, les végétaux, les déchets…

• Assurer des échanges dans de bonnes conditions

L’avenir repose sur les échanges entre nos populations de biens et de services où les critères de qualité, de coût et de recyclage prendront le pas sur la quantité et le gaspillage. Le transport de matières et des informations entre nos îles, d’une part, et à l’intérieur du pays, d’autre part, peut mobiliser une jeunesse en quête d’ouverture et d’aventures inédites. Il n’y avait qu’à voir la fierté des jeunes sportifs débarquant aux Seychelles dans un avion aux couleurs de Madagascar, de Maurice et de La Réunion pour mesurer le chemin parcouru depuis dix ans. Quiconque a pu constater les conditions de reportages et de retransmissions des informations lors de ces Jeux peut imaginer la performance que l’on peut tirer d’une concertation dans le domaine de la création, de l’édition, de la diffusion… en kréol, français, anglais, etc.

Valoriser le travail des pionniers

Une communauté de destin se construit sur des réalités et pas à pas. Beaucoup de domaines sont déjà explorés et des bases de développement existent. Il manquera toujours la volonté politique et l’impulsion décisive. Les rencontres politiques de Mahé et de Tananarive, dans le passé, ont jeté les bases d’un avenir commun. Le Sommet du codéveloppement durable tenu au Conseil régional en juin 2008 est aussi un bon point de départ.

J.B.



Conférences avec Paul Vergès

“Changement climatique et politique d’adaptation : quels enjeux et quelles priorités pour La Réunion ?”

A Saint-Denis : A Saint-Pierre :
Le mercredi 24 août 2011 Le samedi 27 août 2011
à 17h00 à 15h00
à l’Hôtel “Le Saint Denis“ Place du Barachois – Saint-Denis A la salle “Les Bons Enfants” Casernes – Saint-Pierre

Cette année correspond aux 10 ans de la loi Vergès créant l’Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique (O.N.E.R.C.) et conférant à la lutte contre le réchauffement climatique la qualité de priorité nationale.

Suite à la présentation, le 18 juillet dernier, du Plan national d’adaptation au changement climatique et à la réunion récente du Groupe d’experts intergouvernementaux sur l’évolution du climat (G.I.E.C.), préparatoire au prochain Sommet mondial sur le développement durable à Durban en décembre prochain, l’Alliance a le plaisir de vous inviter à assister à deux conférences publiques.


Kanalreunion.com