Co-développement

« Sens des responsabilités et de la famille »

Mohamed Abdoulkarim, ministre des Relations extérieures de l’Union des Comores

Témoignages.re / 27 février 2016

Intervention au 31e Conseil des ministres de la Commission de l’océan Indien, le 26 février 2016 à Saint-Denis à La Réunion.

JPEG - 67.9 ko

Mohamed Abdoulkarim, ministre des Relations extérieures de l’Union des Comores, a souligné le travail encourageant mené depuis trois décennies par la COI, œuvre d’hommes et de femmes convaincus, engagés et disponibles.

« Notre espace régional est viable », dit-il. Mais « l’océan est devenu un territoire de convoitise. Notre fragilité ne doit pas être utilisée pour neutraliser notre volonté de prospérité. Le ministre comorien a appelé à renforcer la COI, « organisation d’avenir ». Il a constaté que l’implication de la COI dans les crises à Madagascar et aux Comores a été saluée. Cela a montré le « sens des responsabilités et de la famille ».

Rendant hommage au travail accompli par Jean-Claude de l’Estrac au secrétariat général, Mohamed Abdoulkarim a indiqué que le flambeau reviendra à un ressortissant comorien. Il conclut son discours en indiquant que la présidence française peut compter sur le soutien de l’Union des Comores.


Kanalreunion.com