Co-développement

Solidarité du PCR avec la lutte des Chagossiens

Pour le droit au retour d’un peuple dans son pays

Témoignages.re / 20 avril 2017

Voici le texte de la motion apportée hier par Ary Yée Chong Tchi Kan, secrétaire du PCR, aux Chagossiens qui manifestaient devant l’ambassade de Grande-Bretagne à Port-Louis pour obtenir le droit de revenir vivre dans leur pays.

JPEG - 66.7 ko
Unanimité pour soutenir la lutte pour la survie du peuple chagossien.

« Cela fait un demi siècle que la Grande-Bretagne a vidé l’archipel des Chagos de ses habitants pour permettre aux Américains d’installer à proximité, à Diego Garcia, une grande base militaire dotée de sous-marins nucléaires. Les autorités anglaises ont abandonné les Chagossiens, aux Seychelles et à Maurice, dans des conditions inhumaines.

Cela fait un demi-siècle que les Chagossiens luttent pour obtenir le droit de retourner vivre dans leur pays. Ils se sont regroupés dans une organisation représentative, le GRC (Groupe Réfugiés Chagos) dont le leader, Olivier Bancoult, a perdu sa mère en décembre. Figure tutélaire de cette communauté, Mme Rita Bancoult avait écrit à l’ambassade de Grande-Bretagne pour exprimer ses dernières volontés, de pouvoir mourir aux Chagos et être enterrée parmi les siens. Son corps est toujours à l’île Maurice.

Cette déportation vise la destruction d’un peuple. Ce génocide se déroule à nos portes. Il est organisé par un pays européen, 70 ans après le procès des Nazis à Nuremberg.

À La Réunion, le PCR a toujours soutenu la lutte du peuple Chagossien. D’abord, parce que nous sommes voisins. Ensuite, en référence à notre histoire, nous sommes sensibles à la vie des gens déracinés et déportés. Enfin, parce que nous sommes des Militants de la Paix. Nous avons exprimé au peuple Chagossiens toute notre gratitude, au 9e Congrès du PCR, quand une délégation composée de 2 personnes nous avait fait l’honneur de participer à nos travaux.

Pour sa grande honte, la Grande-Bretagne a tenté d’acheter la conscience des Chagossiens en leur proposant de l’argent. Les réfugiés se sont réunis et avaient rejeté la proposition de corruption. Malgré leur état de pauvreté, ils ont demandé que les 45 millions proposés servent à organiser le retour définitif de tout le groupe. Ils ont donné au monde entier une grande leçon d’humilité. Ils ont renforcé les convictions des organisations et partis progressistes de la zone océan indien qu’une autre politique est nécessaire.

Devant ce premier échec de la Grande-Bretagne de tenter de corrompre collectivement Chagossiens, les autorités britanniques ont décidé de convoquer les gens individuellement et leur faire des propositions malhonnêtes. Cette initiative est dénoncée par le GRC car elle vise à briser l’unité du groupe. C’est une méthode abjecte qui ne respecte pas l’organisation démocratique que se sont donnés les Chagossiens.

La situation est très grave et une manifestation de protestation est prévue pour mercredi 19 avril devant l’ambassade de Grande-Bretagne, à Port Louis. Le GRC appelle à la solidarité. Les Réunionnais doivent répondre présents. Pour sa part, le PCR sera présent pour rappeler la solidarité avec les Chagossiens. Le PCR appelle les autorités britanniques :

- d’arrêter leur manœuvre de division et d’humiliation,

- de mettre fin aux souffrances d’un peuple déporté,

- d’organiser le retour définitif de ses membres. »


Kanalreunion.com