Co-développement

Solidarité face aux urgences

Assemblée générale de l’AVCOI

Jean Fabrice Nativel / 4 novembre 2009

L’Association des villes et des collectivités de l’océan Indien a tenu hier matin son assemblée générale à la salle du Conseil municipal de la Possession. C’est un nouveau départ pour cette instance qui a nommé hier Marie-Antoinette Alexis, présidente. Répondre aux préoccupations des populations de chaque pays est l’urgence pour chacun de ses membres.

De concert les membres de l’Association des villes et des collectivités de l’océan Indien (AVCOI) – c’est-à-dire des maires de certaines villes de La Réunion, de Maurice, de Madagascar, de l’Archipel des Comores, des Seychelles) – vont faire front et d’apporter des réponses aux préoccupations de leur population respective en matière d’(de) « alimentation en eau potable, assainissement des eaux usées, éclairage public, animation et de prise en charge des personnes âgées et des personnes handicapées, épanouissement de nos administrés dans le sport et la culture » a rappelé Roland Robert, maire de la Possession (Réunion), une ville qui compose cette association. Répondre à ces urgences passera par l’esprit de « solidarité » des uns et des autres, et le partage des expériences. L’AVCOI fonctionne grâce au concours financier de chacune des villes adhérentes.

Les membres de l’AVCOI avec cette AG prennent un nouveau départ après une période en demi-teinte. Marie-Antoinette Alexis, maire de Victoria (Les Seychelles) a été nommée présidente de cette instance – elle succède au maire de Port Louis (Maurice). Un nouveau bureau a été composé, les villes ont chacune une vice-présidente, le siège reste inchangé et se situe à la Possession (La Réunion). D’ores et déjà, il est prévu une nouvelle rencontre fixé en avril de l’année prochaine à Beau Bassin/Rose Hill (Maurice). À l’ordre du jour notamment, la préparation du Congrès de l’AVCOI. Mais en attendant, chacun y réfléchira.

Autre sujet de préoccupation de ces îliens : le réchauffement de la planète, les initiatives prises en matière de développement durable… et la traversée tragique de personnes en kwassa-kwassa.

Pour parvenir à surmonter tous ces problèmes, l’AVCOI jouera la carte de la solidarité.

Texte et photos Jean-Fabrice Nativel


Marie-Antoinette Alexis, présidente de l’AVCOI

Pendant quelques années l’AVCOI a été en « repos ». « Avec ces élections », Marie-Antoinette Alexis espère « redynamiser l’association et introduire des activités » et de les faire bénéficier « aux différentes villes de l’océan Indien ainsi qu’aux peuples ». Cette rencontre a été riche d’idée et il est question de les reprendre et de les développer avec « consensus ».


Créée en 1990

En août 1990, des représentants des collectivités locales de Madagascar, de La Réunion et de l’Île Maurice créent à Antananarivo : l’Association des villes et communes de l’océan Indien (AVCOI) eu égard aux liens géographiques, historiques, culturels et économiques entre leurs pays. Depuis le 29 novembre 2001 (AG à Victoria), l’AVCOI est devenue Associations des villes et collectivités de l’océan Indien.


Les principes de cette association

Animent l’AVCOI les principes d’(de)"égalité entre les collectivités adhérentes quelque soit leur statut administratif, exclusion de toute propagande partisane et de toute ingérence dans les affaires des partenaires, respect mutuel des cultures respectives, refus de toute discrimination entre collectivités ou citoyens, en particulier, fondée sur la race, le sexe, la classe, la caste, la religion, la nationalité ou l’idéologie.


Les actions réalisées

Depuis la création de l’AVCOI, des nombreuses actions ont été réalisées. Les voici :
• les jumelages entre villes,
• la signature prochaine entre la ville de Salazie (La Réunion) et la ville de Beau Bassin Rose Hill (Maurice) d’une charte d’Amitié sous l’égide de l’association,
• 1992/1993, le concours des Jeunes citoyens,
• 1993 (juillet), l’élaboration d’un Charte des jeunes de l’océan Indien,
• 2000 (du 28 septembre au 2 octobre), la première édition de la Foire des Îles de l’océan Indien à Antanifotsy (Madagascar) qui a mobilisé différents acteurs économiques des îles de l’océan Indien (près de quarante stands),
• 2001 (du 26 juillet au 5 août), les premiers Jeux des villes de l’océan Indien (JVCOI) à Beau Bassin/Rose Hill (Maurice) qui ont réuni près de 2.000 athlètes des villes et communes de Madagascar, des Seychelles, de l’Île Maurice et de La Réunion,
• 2001 (1er décembre), la tenue d’un Forum des villes à Roche Caïmans (les Seychelles),
• 2004 (24 et 25 juin), un séminaire sur l’environnement à La Réunion sur "La collecte et le tri des déchets" puis "L’embellissement de la ville" (les thèmes majeurs de ce rendez-vous,
• 2004 (17 août), la réunion du Conseil d’administration à Antsirabe,
• 2004 (23 août), une réunion de travail à Tamatave,
• 2004 (23 octobre), le "Salon culinaire", la "Conférence de presse des maires", les "Fêtes culturelles à Quatre Bornes",
• 2004 (24 octobre), le Tournoi de pétanque à Rose Hill.


Kanalreunion.com