Co-développement

Succès du déjeuner solidaire de Reagies

Hier à Saint-Pierre, initiative pour renforcer la solidarité entre Malgaches et Réunionnais

Manuel Marchal / 7 août 2017

À l’initiative de l’association Reagies, un déjeuner solidaire a rassemblé hier à Saint-Pierre plusieurs dizaines de personnes.

JPEG - 66.5 ko
Des dizaines de participants ont répondu à l’appel de Reagies.

Plusieurs dizaines de personnes ont répondu hier à l’invitation de Reagies pour participer à un déjeuner solidaire. L’action s’est déroulée à Saint-Pierre, au Kabar’bitation. Elle a été l’occasion de revenir sur les événements de l’année. De nombreux militants communistes étaient présents, dont Elie Hoarau, président du PCR, Maurice Gironcel, secrétaire général, et Gelita Hoarau, sénatrice de La Réunion.

Au cours de cette journée, les participants ont pu regarder la projection de videos tournées lors du séjour de la délégation réunionnaise en mars dernier. Simone Yée Chong Tchi Kan, présidente de Reagies, a rappelé les actions passées et programmée de l’association tandis qu’Elie Hoarau est revenu sur l’importance de la solidarité entre Madagascar et La Réunion.

2017 marque une année importante dans les relations entre La Réunion et Madagascar. C’est en effet le 70e anniversaire de la répression de la révolte de 1947 par l’armée coloniale française à Madagascar. Plus de 100.000 Malgaches, sur une population de 4 millions, ont perdu la vie à cause de ces exactions. À cette époque, des Réunionnais avaient contribué à cette répression. Ils poursuivaient alors une logique défendue par la classe dominante de notre île qui avait soutenu l’invasion de Madagascar par la France à la fin du 19e siècle et l’annexion qui a suivi.

JPEG - 88.2 ko
Elie Hoarau, président du PCR, et Simone Yée Chong Tchi Kan, présidente de Reagies.

Mais d’autres Réunionnais s’opposaient au pouvoir à La Réunion et à Madagascar. La lutte contre la répression de la révolte de 1947 a donc été une étape importante dans le développement de la solidarité entre Malgaches et Réunionnais.

En mars dernier, une délégation réunionnaise était présente à Madagascar pour participer aux commémorations du 70e anniversaire de la révolte de 1947. C’était le résultat d’une initiative lancée par Reagies. Cette association agit en effet dans le domaine de la solidarité. 2017 est importante pour elle à double titre. Cela marque en effet le 20e anniversaire de ses actions. Aussi, une délégation de Reagies se rendra à Madagascar à la fin de l’année pour participer à l’organisation d’un arbre de Noël qui aura un sens particulier cette année.

Dans l’immédiat, la prochaine action prévue est l’accueil d’une délégation malgache au début du mois prochain. Elle verra notamment l’inauguration d’une exposition à Saint-Pierre sur la révolte de 1947.

M.M.