Co-développement

Un Institut Confucius dès 2010

Premier bilan du Consulat général de Chine

Témoignages.re / 2 décembre 2009

Le Consulat général de la République populaire de Chine a maintenant une adresse. Il s’est installé au 50, rue Général de Gaulle à Saint-Denis et travaille déjà sur des perspectives de coopération dont la création d’un Institut Confucius.

Déjà 102 jours que le Consul général de Chine, Zhang Guobin, est arrivé à La Réunion. Un laps de temps suffisant pour « mesurer combien l’installation d’un Consulat était attendu non seulement par la communauté chinoise mais aussi par les autres Réunionnais », indique-t-il. Désormais, le Consulat de Chine dispose de locaux, en cours de rénovation, situés au 50, rue Général de Gaulle à Saint-Denis. Trois collaborateurs ont rejoint le consul général : Wang Kejun, Vice-consul général arrivé le 19 novembre ; Ni Jiannan, jeune attaché au Consulat ; ainsi qu’un chef-cuisinier.

Le Consul général Zhang Guobin, qui a eu l’occasion de visiter plus de 140 pays, se dit « ravi d’être en poste ici ». Loin d’être un petit caillou perdu au milieu de l’océan Indien, comme on lui avait fait craindre à Beijing, La Réunion lui apparaît comme « une vraie perle au milieu de l’océan Indien, une île qui porte bien son nom, un exemple de coexistence plus que pacifique ». Une île qui présente des avancées dans les domaines du développement durable, de la recherche, de la formation... Une île avec laquelle il existe des possibilités de coopérer. « J’ai senti une grosse attente sur le plan économique et culturel », affirme le consul général.

Zhang Guobin a profité de ce bilan pour adresser un message aux Réunionnais. « L’influence croissante de la Chine sur le monde fascine aussi bien qu’elle inquiète. La Chine s’est un peu réveillée, mais le monde n’a pas besoin de trembler », a-t-il déclaré. La Chine a elle aussi des défis à relever : 1,4 milliard d’habitants à loger, nourrir, des problèmes liés à l’environnement, à la désertification des campagnes, au déséquilibre Nord-Sud... Le revenu moyen d’un Chinois équivaut à 18% de celui d’un Américain.

Une place de choix à l’Exposition universelle de Shangai

L’installation d’un Consulat général est “quasi-naturelle” à La Réunion. D’autres existent à Marseille, Strasbourg, Lyon. Il facilitera la délivrance de visas pour les Réunionnais désireux de se rendre en Chine, près de 10.000 par an, estime Zhang Guobin.

Le consul général a esquissé quelques pistes de coopération. Du 2 au 9 août 2010, la Semaine de La Réunion sera organisée au pavillon France de l’Exposition universelle de Shanghai. La Réunion va constituer « l’espace focus » du pavillon et sera la seule région outre-mer représentée aux côtés de l’Ile-de-France, du Rhone-Alpes et de la région PACA. Des artistes réunionnais seront présents pendant les 6 mois de l’exposition universelle et le 21 juin pour la Fête de la musique. Le consul général s’engage à soutenir cette initiative française.

Un Institut Confucius devrait voir le jour l’année prochaine à l’Université de La Réunion pour encourager les Réunionnais à apprendre le chinois. Ce sera le premier outre-mer et le 13ème sur le plan national. Il existe 268 Instituts Confucius dans le monde. Un projet de jumelage entre la province de Shanxi et, peut-être, la ville de Saint-Denis est en réflexion. Le Consul général travaille également avec la Fédération des 19 associations chinoises (FAC) pour mettre en place des manifestations culturelles.

Edith Poulbassia


Kanalreunion.com