Co-développement

« Une décision primordiale pour le co-développement avec les pays de la zone »

Construction prochaine d’une résidence internationale au Tampon

Témoignages.re / 11 août 2010

Dans un communiqué diffusé hier, sous la signature de Béatrice Leperlier, l’Alliance des Jeunes pour la Formation et l’Emploi à La Réunion (AJFER) se réjouit de la « sage décision » prise hier matin à la Commission permanente de la Région, relative à la construction prochaine d’une résidence d’accueil internationale sur le campus universitaire du Tampon avec pour gestionnaire le CROUS de La Réunion.
Conçue pour l’hébergement d’étudiants, enseignants et chercheurs originaires de l’océan Indien, l’AJFER estime que cette démarche « s’avère primordiale pour le développement de l’Université du Tampon ainsi que dans le cadre du co-développement avec les pays de la zone ».
La délocalisation de filières universitaires dans le Sud a incontestablement permis une démocratisation de l’enseignement supérieur, grâce à une certaine proximité avec les jeunes du Sud notamment et, de ce fait, un meilleur accès pour tous à l’université, une jeunesse plus diplômée, mieux formée.

L’AJFER fait remarquer que malgré une activité récente, le campus du Tampon s’est considérablement développé : construction d’infrastructures (amphithéâtres, salles de cours, terrain de foot, piste d’athlétisme, gymnase, bibliothèque universitaire…) et ouvertures de filières (droit, histoire, génie civile, génie urbain, staps, lettres modernes…). Bien évidemment, souligne l’AJFER, ces efforts doivent être poursuivis pour répondre au mieux aux besoins des étudiantes et plus généralement de La Réunion.
Le campus du Tampon a aussi su s’ouvrir sur le monde et en particulier aux pays de la zone avec le CIEP (Centre International d’Etudes Pédagogiques).

L’AJFER rappelle et salue le travail conséquent des collectivités et notamment de la Région, fortement investie depuis des années, dans ce domaine. De même, concernant cette résidence internationale, la Région Réunion avait déjà validé une partie de ce projet en décembre 2009 ; « Nous sommes donc dans la continuité d’un projet déjà ficelé par l’ancienne majorité », souligne-t-elle.

Beaucoup de choses restent encore à faire afin de poursuivre ce développement notamment en vue du poids démographique qu’aura le Sud dans quelques années, l’augmentation des jeunes en âge de s’inscrire à l’université et les différents enjeux tel le co-développement via le partage des connaissances et des compétences avec les pays de la zone, la mutualisation des moyens de recherche au profit de plusieurs millions d’habitants.

La construction d’une résidence d’accueil internationale en ce lieu marque, selon l’AJFER, « un tournant dans l’histoire de l’Université du Tampon » et plus largement de l’Université de La Réunion.
Puisse-t-elle encourager les mesures visant à améliorer et développer les moyens et outils de formation, en cette période de crise qui justifierait de la part de l’UMP des plans de rigueur aux dépends des jeunes et de l’éducation, pourtant garants de l’avenir.


Kanalreunion.com