Co-développement

Une journée exceptionnelle pour exalter et renforcer les liens fraternels entre les peuples comorien et réunionnais

Rencontre sur le thème du Vivre ensemble

Correspondant Témoignages / 17 octobre 2014

Ce jeudi 16 octobre au Village Corail de Saint-Gilles les Bains, l’association réunio-comorienne Génération Ya Kweli ("le vrai"), présidée par Mihidoiri Ali, a organisé avec d’autres associations de la communauté comoriennes de La Réunion une magnifique rencontre sur le thème du "vivre ensemble". Ce fut une journée d’une qualité exceptionnelle par la chaleur des échanges entre les participants et par la qualité des propos tenus par les divers intervenants comoriens et réunionnais sur les liens d’amitié à cultiver entre nos deux peuples.

Cette rencontre conviviale s’est déroulée à l’occasion de la venue à La Réunion d’une importante délégation de l’Union des Comores — en particulier les gouverneurs des trois îles et le vice-président de leur assemblée nationale — à l’occasion de leur signature d’un accord de coopération avec le Conseil général de La Réunion mardi dernier. Le sénateur Paul Vergès, une des personnalités réunionnaises présentes à cet événement, a d’ailleurs félicité Nassimah Dindar pour cette action partenariale, qui devrait s’inscrire dans le cadre d’une politique globale de co-développement régional solidaire à mettre en œuvre au plus vite.
Outre Paul Vergès et la présidente du Conseil général, les autres intervenants ont plaidé dans le même sens, en particulier les représentants de l’État comorien et ceux de la diaspora comorienne à La Réunion ainsi que le président de la Fédération des entreprises des DOM. À noter que d’autres personnalités réunionnaises sont également venues apporter leur soutien à cette action, comme Houssen Amode, président du Conseil Régional du Culte Musulman, et Idriss Issop-Banian, président du Groupe de Dialogue Inter-religieux de La Réunion.

Une date historique

Parmi les associations solidaires de cette magnifique journée, on peut citer par exemple Espoir des Îles de l’océan Indien, Mohéli Île Nature, Luna Mayana etc… Et parmi les moments forts d’émotion, on peut évoquer la proclamation des hymnes nationaux des Comores et de la France ainsi que les belles prestations musicales d’artistes comoriens-réunionnais.
Tout cela va constituer une nouvelle étape importante pour les peuples frères de l’Indianocéanie à unir leurs forces face à un néo-colonialisme qui commet toujours plus de dégâts dans notre région. Comme l’a dit le vice-président de l’assemblée nationale comorienne, « ce 16 octobre est une date historique pour améliorer nos échanges et renforcer notre solidarité afin de bâtir ensemble notre vivre ensemble ».


Kanalreunion.com